Culture / Culture

Robocop est un film parfaitement symétrique: l'incroyable découverte d'un cinéphile américain

Temps de lecture : 2 min

Robocop Murphy.
Robocop Murphy.

Si vous regardez des films, vous avez probablement remarqué que la structure du récit reposait généralement sur une structure en trois actes. Cette recette a été amendée pour les blocksbusters par Blake Snyder, scénariste indépendant couronné de succès.

Comme nous l’écrivions sur Slate il y a quelques mois, «lorsque Snyder publia son livre en 2005, ce fut comme si une explosion dévastait Hollywood. Il offrait quelque chose qui manquait aux précédents ouvrages des gourous de l’écriture scénaristique. Au lieu d’une vue d’ensemble de la façon dont un scénario se tient, il décomposait la structure en trois actes en un «descriptif des points forts» détaillé, soit les 15 événements pivots indispensables à l’histoire, puis attribuait à chacun d’entre eux un nom et un numéro de page. Sachant que chaque page d’un scénario correspond normalement à une minute de film, cela faisait du guide de Snyder une recette d’écriture de film, minute par minute.»

D'où l'impression de déjà vu qu'on ressent en allant voir les récents cartons du box-office américain.

Mais pour le Robocop de Paul Verhoeven, devenu culte avec le temps, on serait dans une structure bien plus complexe. Vraiment plus complexe : un chiasme cinématographique. Mis à part une seule exception, le film du réalisateur néerlandais, sorti en 1987, serait en effet complètement symétrique.

Le travail effectué sur le blog The Deja Reviewer est incroyable. Son auteur a découpé le film quasiment scène par scène, plus précisément en 34 moments clés, et montre comment, du début à la fin, du titre au générique de fin, le film est complètement symétrique autour de l'arrestation d'un des bad guy du film, comme s’il avait une balance au milieu du récit. Comme une mise en équation de la lutte entre le bien et le mal.

Slate.fr

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters