Culture

Lire améliore votre bien-être. Un bien-être à 137€ par mois.

Temps de lecture : 2 min

A Los Angeles, en février 2012. REUTERS/Lucy Nicholson
A Los Angeles, en février 2012. REUTERS/Lucy Nicholson

Combien vaut le bonheur d'aller dans une bibliothèque (et d'y lire des livres)? 137 Euros par mois et par personne. Parce que oui, contrairement à ce qu'expliquait les pubs Mastercard, tout a un prix, y compris le bien-être lié à des activités culturelles. C'est ce que montre une étude, relayée par NPR, publiée en ce mois d'avril par l'équivalent anglais du ministère de la culture et des sports, qui s'intitule: «Quantifier et évaluer l'impact de la culture et du sport sur le bien-être».

Réalisée par deux chercheurs en économie de la LSE et un chercheur en sciences comportementales, elle cherche à évaluer les bienfaits réels de la mise en place d'une politique publique - par exemple l'ouverture d'une bibliothèque, ou le financement d'un théâtre public. Or s'il est aisé de mesurer les coûts d'une mesure, il est difficile de mesurer numériquement ses bienfaits, plus subjectifs.

De plus en plus, les chercheurs s'y essaient néanmoins, et cette étude met en place un faisceau de données, notamment en demandant à des individus ce qu'ils seraient prêts à payer, sur leur salaire, pour avoir telle ou telle chose en échange (un abonnement à une bibliothèque, etc).

A l'issue de cette analyse approfondie dont la méthodologie est détaillée ici, ils expliquent que l'implication dans trois domaines, l'art en général, la fréquentation d'une bibliothèque, et la pratique d'un sport, créent un mieux-être, et que ce mieux-être a une valeur financière précise.

• Pour l'art en général: l'amélioration du bien être est évaluée à 1.084 £ par an (1316€) ou 90 £ par personne et par mois (109€).

• Pour la fréquentation d'une bibliothèque: l'amélioration du bien-être est évalué à 1359£ (1650€) par an ou à 113£ (137€) par personne par mois.

• Pour une pratique sportive, cette améliorarion est de 1127£ (1368€) par an ou 94£ (114€) par personne par mois.

Vouloir mesurer le prix réel de quelque chose d'aussi intangible que le bien-être, ou l'apport de la fréquentation d'une oeuvre est philosophiquement contestable - et cela revient à poser que la valeur marchande est la véritable valeur. Mais c'est aussi un enjeu économique et de politique publique essentiel.

Comme l'expliquait le site de Sciences économiques et sociales Melchior, en mars dernier, l’intervention de l’Etat est utile dans le domaine culturel notamment «on considère que la culture participe à la cohésion sociale et au bien-être de la population». Pouvoir chiffrer ce bien-être peut aussi réaffirmer la nécessité des politiques publiques dans ce domaine.

Newsletters

Le meurtre de Jam Master Jay pourrait bien en cacher un autre

Le meurtre de Jam Master Jay pourrait bien en cacher un autre

En 2002, l'assassinat du DJ du groupe de hip-hop Run-DMC fut le point de départ d'une sinueuse affaire. Celle-ci semble aujourd'hui toucher à sa fin, et son issue pourrait coïncider avec l'élucidation d'un autre mystère plus ancien encore.

La faim, autant un moteur qu'une arme

La faim, autant un moteur qu'une arme

Crever la dalle, mourir d'inanition, avoir l'estomac dans les talons, claquer du bec: la sensation de faim, universelle et à la source de tant de passions humaines, est en passe de devenir une arme géopolitique entre les mains de la Russie.

Pourquoi «1984» d'Orwell cartonne dans les librairies russes

Pourquoi «1984» d'Orwell cartonne dans les librairies russes

Depuis le début de la guerre contre l'Ukraine, le roman est devenu en Russie un phénomène littéraire et un enjeu politique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio