Culture / Culture

Regarder «Game of Thrones» coûte cher et c’est peut-être pour cela que la série est autant piratée

Temps de lecture : 2 min

Idhren via Flickr CC Licence by
Idhren via Flickr CC Licence by

Dans les quelques heures qui ont suivi sa diffusion, le premier épisode de la saison quatre de Game of Thrones a été téléchargé presque six millions de fois, via le protocole BitTorrent.

Torrentfreak évoque deux raisons pour lesquelles la série est tant téléchargée. La première, c’est que certains pays ne mettent pas à disposition la série dans les heures suivant sa diffusion aux Etats-Unis. La seconde, c’est qu’il faut parfois payer très cher pour pouvoir la suivre.

En analysant comment on peut regarder légalement Game of Thrones en Australie, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, au Canada et aux Pays-Bas (les cinq pays à avoir le plus téléchargé la série dans les douze heures qui ont suivi sa diffusion), le site Internet a remarqué que le prix variait de 7,50 euros (Pays-Bas) à parfois 35 euros l’épisode (en Australie).

Un prix qui ne semble pas vraiment gêner Bruce Meagher, directeur des affaires générales de Foxtel, qui diffuse la série en Australie. Dans un article publié sur Mumbrella, il explique qu’avec cet abonnement, il est possible de regarder Girls, True Detective, Boardwalk Empire ainsi que plus de 1.000 films. Et pour ceux qui ne voulaient regarder que Game of Thrones, dommage.

«HBO a choisi de ne pas vendre Game of Thrones à part de son catalogue. En tant que créateurs et puisqu’ils ont pris le risque de produire la série, ils ont le droit de prendre de telles décisions commerciales. Et comme je l’ai dit ailleurs, les dragons coûtent cher.»

En France, il faut passer par OCS. Le bouquet d’Orange diffuse les épisodes le lendemain de leur diffusion aux Etats-Unis sur sa chaîne OCS City. Là encore, pas de diffusion à la carte. L’abonnement est de douze euros par mois, sans engagement, précise-t-on du côté d’Orange. Si vous souhaitez juste regarder Game of Thrones, il faudra donc débourser 3,60 euros par épisode, en plus de votre abonnement Internet habituel.

«Les Lannister ne sont peut-être pas sympathiques, mais au moins ils paient leurs dettes», estime Bruce Meagher, en faisant référence aux personnes qui la regardent sans payer. Un raisonnement pas forcément relayé chez HBO qui produit la série. Le directeur de la programmation, Michael Lombardo était plutôt fier que sa série soit autant téléchargée, en 2012.

«Je ne devrais sans doute pas dire ça, mais c’est une sorte de compliment. La demande est là. Et cela n’a clairement pas eu d’effet négatif sur les ventes de DVD. [Le piratage] est quelque chose qui vient avec le fait d’avoir un programme qui marche très bien sur une chaîne payante.»

Grégor Brandy Journaliste

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters