CultureCulture

En attendant «Godzilla», une «Enormous» web-série

Alexandre Hervaud, mis à jour le 24.03.2014 à 11 h 55

Adapté d'un comics, «Enormous» fait partie des nouveaux projets de web-série lancé par la célèbre chaîne YouTube pour geeks, Machinima.

Eye, eye, eye - DR

Eye, eye, eye - DR

Alors que le nouveau remake de Godzilla (qui s'annonce monstrueux dans tous les sens du terme) sort dans moins de deux mois et qu'une suite au jouissif Pacific Rim de Guillermo del Toro semble de plus en plus plausible, ce n'est pas au cinéma mais sur YouTube qu'un nouveau projet post-apocalyptique à base de bestioles géantes a fait son apparition.

Son nom sonne comme un programme: Enormous, potentielle future web-série, réduite pour l'instant à l'état d'un court métrage de 10 minutes.

Le pitch, affiché dès les premières secondes, est simple: des monstres géants ont envahi la terre, et les humains survivants sont frappés par un mystérieux virus dont le remède pourrait être trouvé grâce aux enfants, une denrée rare en ces temps post-apocalyptiques.

Adapté d'un comics signé Tim Daniel et Mehdi Cheggour, Enormous a été mis en ligne jeudi sur le compte YouTube de Machinima, un MCM (multi-channel network) orienté jeunes ados et gamers affichant quelques 11 millions d'abonnés sur son compte principal. Même si le terme «pilote» n'est pas clairement avancé par Machinima, c'est bel et bien ce dont il s'agit : à l'image des récentes tentatives plus ou moins réussies d'Amazon, Machinima laisse le succès auprès des internautes dicter ses choix de production.

Et voilà le résultat, scénarisé par le norvégien André Øvredal (Troll Hunter), pas honteux pour une production au budget inférieur à 1 million de dollars, même si la bestiole heureusement peu présente fait très «téléfilm SyFy»:

Avec 70000 vues en deux jours, Enormous semble parti pour atteindre un score assez honnête – bien plus en tout cas que Rubicon, son projet concurrent de web-série mis en ligne une semaine plus tôt par Machinima, également sous forme d'un court métrage. Ce dernier n'a pas dépassé les 30000 vues à l'heure où ces lignes sont écrites. Lui-aussi tiré d'un comics (qui devait à la base accompagné la production d'une relecture moderne des Sept Samouraïs par Christopher McQuarrie, scénariste de Usual Suspects), Rubicon, qui n'a rien à voir avec la série d'espionnage homonyme diffusée sur AMC, mise plutôt sur l'action à en juger par ces 13 minutes inaugurales :

Le jeudi 27 mars prochain, Machinima -qui a récemment licencié 30% de sa masse salariale avant de recevoir 18 millions de dollars de Warner Bros pour produire du contenu- mettra en ligne un nouveau projet similaire, avec au casting une tête bien connue des fans de Joss Whedon : Eliza Dushku (Faith dans Angel et Buffy, et premier rôle de la série Dollhouse), à l'affiche du court-métrage The Gable V, dont voici le trailer :

Pour info, les vidéos sont accessibles depuis la France sans avoir à trafiquer son adresse IP, mais Machinima ne propose hélas pas de sous-titres, même anglais -sauf automatiques, à vos risques et périls.

Alexandre Hervaud

 

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte