CultureCulture

Le pire début d'article que vous lirez sur les vingt ans de la mort de Kurt Cobain

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 22.03.2014 à 9 h 49

Kurt Cobain lors des MTV Music Awards, en septembre 1992. REUTERS/Lee Celano.

Kurt Cobain lors des MTV Music Awards, en septembre 1992. REUTERS/Lee Celano.

«"And I swear that I don't have a gun."

— Kurt Cobain, Come As You Are

Malgré la promesse contenue dans ces paroles qui ont fait le tour du monde au début des années 90, la police de Seattle affirme que Kurt Cobain avait au moins un flingue.»

CNN a choisi ces mots pour ouvrir un article sur les rumeurs de réouverture du dossier de la mort de Kurt Cobain, survenue il y a près de vingt ans jour pour jour, le 5 avril 1994. Et le moins que l'on puisse dire, c'est ce que cela a amusé le site The Concourse, qui estime qu'il s'agit «du pire début d'article jamais écrit sur Kurt Cobain» et qui s'est amusé, justement, à essayer de faire pire:

«"Here we are now/Entertain us", chanta un jour Kurt Cobain, mais apparemment nous ne le divertissions pas assez, puisqu'il s'est tiré une balle.

[...]

"What else should I be?/All apologies." Eh bien, tu pourrais commencer par ne pas être mort, Kurt Cobain. Excuses refusées.»

L'article a aussi inspiré un hashtag Twitter, #CNNLedes, dont les utilisateurs ont essayé de rivaliser en matière d'accroche ratée («Il a écrit L'Adieu aux armes, mais c'est à cause de l'arme qu'il tenait à la main que nous avons dit adieu à Hemingway.»)

Apparemment convaincu par la critique, le site de CNN a d'ailleurs modifié depuis l'introduction de l'article.

Mais vous pouvez encore lire la version originale sur plusieurs sites partenaires qui l'ont reproduite.

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (942 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte