CultureCulture

Séries télé: l'humour est-il soluble dans le bilinguisme?

Alexandre Hervaud, mis à jour le 24.03.2014 à 11 h 32

Il n'y a pas que les séries dramatiques comme «The Bridge» (et ses remakes) à la jouer bilingue. La Suède et les Etats-Unis nous fournissent un bel exemple avec «Welcolme To Sweden», concocté par Amy Poelher et son frère.

Welcome To Sweden - DR

Welcome To Sweden - DR

Intéressons-nous aujourd'hui à un improbable projet de série à côté duquel nous étions complètement passé, malgré un article du Hollywood Reporter paru en mai 2013. On y apprenait alors que la pétillante Amy Poehler, star de la série Parks and Recreation révélée par le Saturday Night Live (entre autres) allait produire une série créée, écrite et incarnée par son petit frère, Greg Poelher, un ex-avocat sans aucune expérience dans l'audiovisuel et domicilié à Stockholm, où il vit avec son épouse suédoise.

Voilà qui peut déjà surprendre, mais ce n'était même pas le plus étonnant: leur projet en question, Welcome to Sweden, tourné en anglais et en suédois, est en effet destiné à une chaîne de télévision suédoise. Ce n'est qu'en octobre dernier (soit bien après le tournage du show) qu'on apprenait l'acquisition de la série par le diffuseur américain NBC, le network derrière Parks and Recreation.

Laissons aux deux frangins l'occasion de présenter leur bébé:

 

Inspiré par la vie de Greg Poehler (sacré sosie de Greg Kinnear, au passage), Welcome To Sweden raconte le changement de vie d'un expert-comptable new-yorkais qui décide de s'installer en Suède pour y suivre la femme de sa vie.

La série est donc basée sur l'éternel postulat du «poisson hors de l'eau» avec l'adaptation du héros dans son nouveau milieu, ainsi que ses relations avec sa belle-famille qui semble lorgner du côté de la série anglaise The Worst Week of my life (multi-remakée, notamment en France). Ce qui peut surprendre venant d'un diffuseur suédois est que la série est principalement tournée... en anglais, avec parmi le cast régulier ce bon vieux Patrick Duffy, sans oublier des apparitions en guests de Amy Poehler, Gene Simmons (du groupe KISS) et Aubrey Plaza.

La diffusion de la série débute ce vendredi 21 mars sur la chaîne (privée) TV4, et en voici la bande-annonce:

Tournée au printemps dernier entre les Etats-Unis et la Suède, la série mise, à en juger par son trailer, sur le bilinguisme, et peut se targuer d'être la première fiction TV suédoise tournée en anglais. En soit, rien d'extraordinaire, la France a multiplié ces dernières années des co-productions tournée en anglais comme Borgia, XIII, Crossing Lines, Jo et autre Le Transporteur.

Le point commun de ces séries? Il s'agit, Borgia excepté, de séries policières ou d'action taillées pour l'export. Et le bilinguisme y est plutôt relatif, les acteurs s'exprimant généralement tous en anglais, d'autant que la diffusion française propose d'office une version doublée: et même si l'accès à la VO est possible, ce n'est rarement voire jamais le cas en replay.

Si l'on se fie au trailer de Welcome To Sweden, les spectateurs suédois découvriront d'office une version mixant dialogues en anglais et en suédois, le public local étant visiblement plus à l'aise avec la langue de Shakespeare que chez nous –d'aileurs, la bande-annonce ci-dessus publiée par la chaîne n'est même pas sous-titrée dans ses passages anglophones.

Ce choc des cultures illustré par le bilinguisme rappelle évidemment, dans un genre bien moins comique, la série suédo-danoise Bron (décidément, ces Scandinaves...) adaptée par la Grande-Bretagne et la France avec The Tunnel. On avait alors pu constater la curieuse décision de Canal+ de proposer une version doublée 100% française annihilant toute la spécificité du show (quand bien même la VO était disponible via l'option multilingue), contrairement au choix du diffuseur anglais Sky.

Concernant Welcolme To Sweden, aucune date de diffusion américaine sur NBC n'étant encore prévue, difficile de savoir si cette grande chaîne américaine proposera à heure de grande écoute des scènes de dialogues 100% suédoises. D'ailleurs, n'ayant pas encore vu la série, on ne sait même pas dans quelle proportion les échanges uniquement suédois seront présents; on les imagine clairement minoritaires, ce qui ne devrait pas trop gêner un diffuseur anglophone.

La société de production créée par la fratrie Poehler pour l'occasion (Syskon, soit «frère et sœur» en suédois) semble clairement viser une audience internationale avec ce programme. Pas sûr pour autant qu'on puisse espérer la voir débarquer en France où, rappelons-le, la série Parks and Recreation reste encore inédite (même en vidéo!) tandis que sa sixième saison est diffusée outre-Atlantique.

On ne serait par contre guère étonné d'entendre parler, après les exemples Bron et Worst Week cités précédemment, d'une éventuelle adaptation pour la télévision française. Et compte tenu du niveau en langue étrangère de nos compatriotes, la solution «héros français suivant sa chérie dans un pays étranger... mais francophone, type Québec» ne nous surprendrait même pas...

[MAJ, 24/03/2014] Le premier épisode de Welcolme to Sweden est disponible gratuitement sur le site du diffuseur TV4, sous réserve d'avoir une adrese IP suédoise (merci Hola Unblocker). Ce début est aussi gentillet que prévu (la bande-annonce et les divers extraits en montrent plus ou moins l'intégralité, en fait). Concernant l'aspect bilingue, on peut dire qu'à vue de nez, seulement 30% des dialogues sont en suédois, ce qui n'est toutefois pas négligeable et donne d'autant plus envie de voir comment la chaîne NBC gèrera cet aspect linguistique pour sa diffusion au pays des allergiques aux sous-titres...En replay, les sous-titres suédois sont activables (mais pas incrustés automatiquement), et les spectateurs ne maîtrisant pas la langue de Bergman seront aussi largués que le héros dans les scènes dans l'idiome local.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte