Culture

Avec «Central Park», Guillaume Musso a-t-il bien appliqué la méthode pour écrire comme Musso?

Temps de lecture : 2 min

Détail de la couverture
Détail de la couverture

Le nouveau Guillaume Musso, Central Park, sort le 27 mars 2014, peut-on lire sur le site de l'auteur.

L'homme aux dix best-sellers (en attendant les ventes de ce 11e roman), a-t-il appliqué la méthode expliquée par Jean-Marc Proust sur Slate? On vous laisse découvrir le résumé:

«New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.

Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.

Impossible? Et pourtant...

Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence...»

Maintenant, vous pouvez comparer avec le tutoriel «Je veux ércire comme Guillaume Musso», ou bien sûr, continuer à vous amuser avec le générateur de phrases mussoliennes.

Si vous persistez à préférer Marc Levy, dont Une autre idée du bonheur sortira le 24 avril, n'oubliez pas «Je veux écrire comme Marc Levy», par Titiou Lecoq.

Newsletters

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

Cette semaine, la grand-messe des séries. 

«Venom 2»: ils ont quand même réussi à faire pire que le premier

«Venom 2»: ils ont quand même réussi à faire pire que le premier

L'ennemi de Spider-Man, qui s'est retrouvé par miracle star de son propre film, a droit aujourd'hui à une suite. Et c'est comme l'adolescence, un peu moche, bête et pas toujours satisfaisant. 

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio