Partager cet article

«Silicon Valley»: quand HBO refait «The Social Network», version LOL

C'est donc ça, le HTML? - Silicon Valley - DR

C'est donc ça, le HTML? - Silicon Valley - DR

Une comédie sur l'envers des start-up par le créateur de Beavis et Butt-head débarque dans quelques semaines sur HBO. Premières images prometteuses.

«Nous n'avons peur de rien, pas peur de mettre nos meilleures entreprises dans la Silicon Valley (...)», disait il y a peu l'intrépide François Hollande. Notre président, qui se méfie du Net comme de la peste, aura peut-être tout intérêt à regarder Silicon Valley, la prochaine comédie HBO, ne serait-ce que pour se dérider un peu. Attendu pour le 6 avril outre-Atlantique (et probablement dès le lendemain en France sur OCS), le show suit une bande de développeurs informatiques tentant de percer dans «le Hollywood de la high tech», un peu comme si The Social Network rencontrait l'humour de la team Judd Apatow.

La série permet de retrouver quelques têtes connues devant la caméra (dont le cool Martin Starr, habitué aux rôles de nerds depuis ses débuts dans la série Freaks and Geeks) mais surtout l'humour de Mike Judge, créateur de la série (et lui même ex-ingénieur à San Francisco à la fin des années 1980) à qui l'on doit les séries animées Beavis & Butt-head et Les rois du Texas.

Au cinéma, Judge est connu pour ses films hilarants moquant la connerie humaine (le définitif Idiocracy), notamment dans le monde du travail, cf son dernier effort Extract ou encore le culte Office Space, peu connu en France où il est sorti directement en DVD sous le titre 35 heures, c'est déjà trop. Pour mémoire, voici la bande-annonce du film:

Office Space est d'ailleurs la principale référence mise en avant par HBO, notamment sur le poster du show moquant la posture iconique de Steve Jobs dévoilé cette semaine:

La bande-annonce de Silicon Valley –dont la première saison est constituée de 8 épisodes– a été vue plus de 1,5 million de fois en une semaine sur YouTube, l'aura geek du show lui ayant assuré une large couverture sur les blogs et sites spécialisés:

Malgré tout le potentiel dévoilé dans ses premières images, Silicon Valley part avec un certain désavantage: le manque de fraîcheur. Le créneau «série comique sur une bande de nerds luttant pour réussir leur lancement dans la Silicon Valley» a en effet récemment été occupé par la série Betas, lancée par Amazon.

Après un pilote (toujours visible gratuitement en ligne) mis en ligne en avril 2013 et plébiscité par les internautes, la totalité du show a été dévoilé fin novembre dernier –les trois premiers épisodes sont visibles gratuitement, le reste étant réservé aux membres d'Amazon Prime, mais le tout reste «trouvable» sur les Internets. Voici la bande-annonce du show:

Le vrai souci pour Silicon Valley n'est pas tant le fait de s'être fait griller par Amazon niveau date de sortie. Non, le problème ici, plus gênant pour HBO, est que Betas est une réussite, malgré ce que le fade trailer posté plus tôt pourrait indiquer. Même la plupart des blogs tech américains raillés par le show l'ont d'ailleurs reconnu, tout en pointant ça et là quelques faiblesses initiales.

Souvent drôle (en tout cas jusqu'à la moitié de saison, l'auteur de ces lignes n'ayant pas encore terminé la série), ce programme Amazon tourné en décors naturels n'est pas le Big Bang Theory frelaté (pléonasme) qu'on aurait pu craindre, surtout venant d'une des toutes premières productions «Amazon originals» de la branche studio du géant américain. On ne sait encore si le show connaîtra une deuxième saison, mais l'effort n'en reste pas moins appréciable, et on parie que certains exécutifs de chez HBO l'ont également remarqué.

Alexandre Hervaud

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte