Égalités / Monde

Pourquoi tous les hommes devraient s’inspirer de Brad Pitt

Temps de lecture : 2 min

Brad Pitt, Angelina Jolie et leurs enfants à Tokyo le 28 juillet 2013. REUTERS/Issei Kato
Brad Pitt, Angelina Jolie et leurs enfants à Tokyo le 28 juillet 2013. REUTERS/Issei Kato

Certes, il est séduisant, talentueux et riche. Mais ce n’est pas pour cela que les hommes du monde entier devraient s’efforcer de ressembler à Brad Pitt; c’est parce qu’il permet, à travers son attitude, de valoriser les femmes, et de faire avancer l’égalité.

Cette théorie est celle d’Anne-Marie Slaughter, chercheuse américaine, professeure de sciences politiques et de relations internationales à Princeton et ancienne membre du ministère des Affaires étrangères américain. CNN consacre un article au modèle que devrait représenter Brad Pitt.

«Pensez à Brad Pitt dans Troy, c’est un vrai mec, il n’y a pas de débat», explique Anne-Marie Slaughter.

«Mais dans la vraie vie, il est aussi devenu une figure emblématique de la paternité engagée. Quand Angelia Jolie est à l’extérieur, il est là avec ses six enfants, et quand Brad Pitt est à l’extérieur, c’est elle qui est là avec eux. Et cela renvoie une image vraiment différente de ce qu’est une icône, une star du cinéma, et, clairement, un homme de premier plan.»

Anne-Marie Slaughter, qui s’est notamment fait connaître du grand public avec un article publié dans The Atlantic (Pourquoi les femmes ne peuvent toujours pas tout avoir), explique à CNN que l’égalité homme-femme passe aussi par une grande attention portée aux hommes.

«Le débat s’est bien trop concentré sur la question des femmes, leurs problèmes, le manque de femmes dans la population qui travaille. C’est une question cruciale.[…] Mais je pense que le problème est plus global. […] Les choix des hommes sont encore bien plus restreints que ceux des femmes. Parce que bien que les femmes ne soient pas tenues de rester à la maison désormais, les hommes, quasi uniformément, sont encore tenus de passer leur vie au bureau.»

Et la présence de Brad Pitt en bon père de famille ne peut qu’améliorer l’image d’un père s’occupant de ses enfants. D’ailleurs nous l’avions déjà dit, Brad Pitt fait avancer le féminisme.

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Dans les pays de l’OCDE, les femmes consacrent en moyenne une heure quarante par jour à s'occuper de leurs enfants tandis que les pères n'y consacrent que 42 minutes. En France, nous nous situons en dessous de la moyenne: les pères qui travaillent consacrent 26 minutes à leurs enfants, 48 minutes quand ils ne travaillent pas. Les mères passent 62 minutes à s'en occuper quand elles travaillent et quand elles ne travaillent pas, près de deux heures.

Newsletters

Le télétravail, nouveau vecteur d'inégalités entre les hommes et les femmes

Le télétravail, nouveau vecteur d'inégalités entre les hommes et les femmes

Le travail à distance pourrait venir creuser un peu plus l'écart entre les genres.

Parler d'argent dans le couple ne doit plus être un tue-l'amour

Parler d'argent dans le couple ne doit plus être un tue-l'amour

D'autant plus lorsque les partenaires sont loin d'avoir les mêmes pouvoirs d'achat.

Pourquoi les femmes prennent-elles aussi peu la PrEP?

Pourquoi les femmes prennent-elles aussi peu la PrEP?

Les campagnes de prévention menées jusqu'à présent ont principalement ciblé un public masculin et homosexuel. Il est temps d'inclure les femmes dans les programmes de santé sexuelle et de lutte contre le VIH.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio