Culture

La véritable identité de la mère d'Andy de «Toy Story» révélée

Temps de lecture : 2 min

© Disney / Pixar
© Disney / Pixar

Jon Negroni, un blogueur américain, annonce avoir percé le mystère de l'identité de la mère d'Andy, le petit propriétaire de tous les jouets de la saga Toy Story de Pixar. Il s'agirait...d'Emily, la propriétaire de Jessie la cow-girl.

Dans un long article intitulé «The True Identity of Andy's Mom in Toy Story Will Blow Your Mind» («La véritable identité de la mère d'Andy dans Toy Story va vous stupéfier»), il liste tous les indices qui l'ont mené, en collaboration avec un stagiaire, à cette conclusion.

Les chapeaux que portent Woody, Jessie, Emily et Andy, la déco seventies de la chambre d'Emily adolescente ou encore l'absence du chapeau d'Emily dans le carton de jouets à donner... le film entier est disséqué.

Et tout (ou presque) tient dans un chapeau de cow-boy, comme l'écrit Jon Negroni:

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

«On ne sait pas quel est le prénom de la mère d'Andy (Mrs. Davis). On ne sait pas quel est le nom de famille d'Emily. On sait que le chapeau d'Andy et celui d'Emily sont le même. On sait qu'Emily est assez âgée pour être la mère d'Andy. On sait sans l'ombre d'un doute que Pixar est parfaitement capable de glisser ça dans le film sans en parler.»

Newsletters

Cannes jour 5: un âne mène le bal des modestes

Cannes jour 5: un âne mène le bal des modestes

«Eo», «L'Envol», «Les Harkis», «Un beau matin», «Goutte d'or», «Yamabuki»: nombre des plus beaux films découverts en ce début de Festival ont en commun de jouer les jeux de la fiction, souvent de la fable ou du conte, parfois de l'histoire collective ou personnelle, sans s'appuyer sur les surenchères des effets de spectaculaire.

«Top Gun Maverick»: «Top Gun», mais en bien

«Top Gun Maverick»: «Top Gun», mais en bien

Trente-six ans après la sortie du film originel, Joseph Kosinski réalise un nouveau divertissement qui surpasse en tous points le premier.

Festival de Cannes, jour 4: «Frère et sœur», le bruit et la fureur du vivant

Festival de Cannes, jour 4: «Frère et sœur», le bruit et la fureur du vivant

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin est un vertigineux et bouleversant affrontement entre Alice et Louis, qui se haïssent d'amour.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio