Culture / Culture

La véritable identité de la mère d'Andy de «Toy Story» révélée

Temps de lecture : 2 min

© Disney / Pixar
© Disney / Pixar

Jon Negroni, un blogueur américain, annonce avoir percé le mystère de l'identité de la mère d'Andy, le petit propriétaire de tous les jouets de la saga Toy Story de Pixar. Il s'agirait...d'Emily, la propriétaire de Jessie la cow-girl.

Dans un long article intitulé «The True Identity of Andy's Mom in Toy Story Will Blow Your Mind» («La véritable identité de la mère d'Andy dans Toy Story va vous stupéfier»), il liste tous les indices qui l'ont mené, en collaboration avec un stagiaire, à cette conclusion.

Les chapeaux que portent Woody, Jessie, Emily et Andy, la déco seventies de la chambre d'Emily adolescente ou encore l'absence du chapeau d'Emily dans le carton de jouets à donner... le film entier est disséqué.

Et tout (ou presque) tient dans un chapeau de cow-boy, comme l'écrit Jon Negroni:

«On ne sait pas quel est le prénom de la mère d'Andy (Mrs. Davis). On ne sait pas quel est le nom de famille d'Emily. On sait que le chapeau d'Andy et celui d'Emily sont le même. On sait qu'Emily est assez âgée pour être la mère d'Andy. On sait sans l'ombre d'un doute que Pixar est parfaitement capable de glisser ça dans le film sans en parler.»

Alice Bru

Newsletters

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

Ce mercredi 24 octobre sortent sur les écrans deux très beaux films. Découverts dans des grands festivals, ils sont originaires de pays d’Asie qui n’occupent pas souvent l’affiche.

De retour du Paris Podcast Festival

De retour du Paris Podcast Festival

Un épisode un peu spécial de l'Agenda du Loisir Français cette semaine. De retour de Paris, Henry Michel nous raconte son expérience du premier festival dédié au podcast natif, en présence de toute la grande famille du podcast français. Alors non,...

Mon petit chat est mort

Mon petit chat est mort

[Blog, You will never hate alone] Je ne sais pas s'il m'aimait, et à dire vrai, je m'en fiche royalement. Je sais seulement que tous les deux, nous étions inséparables.

Newsletters