CultureCulture

«Moone Boy», la perle décalée venue d'Irlande

Alexandre Hervaud, mis à jour le 21.02.2014 à 9 h 46

Difficile de résister à ce Malcolm version Irlande profonde avec le génial Chris O'Dowd («The IT Crowd», «Girls»).

David Rawle et Chris O'Dowd, Moone Boy - DR

David Rawle et Chris O'Dowd, Moone Boy - DR

Avec un «CV séries» des plus recommandables (The IT Crowd, FM, Family Tree, Girls), ce grand dadais (1,91m) irlandais de Chris O'Dowd fait partie de ces comédiens qu'on suivrait n'importe où –d'ailleurs, l'auteur de ces lignes a même cassé sa tirelire, en vain, pour l'envoyer dans les airs à bord d'une montgolfière en forme de burnes, une excuse pour sensibiliser au cancer des testicules. 

Bref, Chris O'Dowd, 34 ans, est un mec adorable, tout comme Moone Boy, série comique irlandaise qu'il a créée et dans laquelle il incarne Sean, l'ami imaginaire de Martin Moone, 12 ans, qui découvre les joies de l'adolescence dans l'Irlande profonde de la fin des années 1980.

Après une première saison de six épisodes récompensée par l'International Emmy Award de la meilleure comédie en 2013 (grillant ainsi la française Workingirls de Canal+), Moone Boy a fait son retour dimanche dernier outre-Manche sur la chaîne Sky 1.

Pour rappel, voici le jouissif trailer de la saison inaugurale, comprenant une jolie scène de bouche-à-bouche à un oiseau mort sur fond du morceau choisi pour le générique du show, Where's me jumper, des punks irlandais de Sultans of Ping FC:

Avec sa famille dysfonctionnelle et sa narration imaginative (incluant parfois animation et images d'archives), Moone Boy rappelle fréquemment la série Malcolm, du moins en version plus irlandaise qu'un stew mariné à la Guinness.

La deuxième saison débutée cette semaine récidive dans les piques anti-Angleterre, la bande-son locale (The Boys are back in town de Thin Lizzy), les références à la pop culture de l'époque (Retour vers le futur II) et les souvenirs d'enfance de Chris O'Dowd (dans ce cas précis, le match Irlande-Roumanie des huitièmes de finale de la Coupe du monde de foot en 1990).

Précisons que le show a bien des aspects autobiographiques, Chris O'Dowd étant lui-même originaire de la ville rurale de Boyle –3.000 habitants en 2010, dixit Wikipedia– et a grandi entre trois sœurs envahissantes.

Sauf erreur, aucun diffuseur français n'a eu la bonne idée d'acquérir le programme. Pour le découvrir (plus ou moins) légalement, deux solutions: l'intégralité de la saison 1 est disponible gratuitement sur Hulu, mais le visionnage nécessite l'utilisation d'un VPN pour avoir une adresse IP américaine. Autre piste, ladite saison est disponible en DVD sur Amazon en import anglais, et la saison 2 sera disponible en vidéo à partir du 31 mars sur Amazon UK, notamment dans un pack incluant la saison 1.

Concluons sur une bonne nouvelle: à en croire le site d'infos médias britannique Radio Times, une troisième saison a d'ores et déjà été tournée; une sage décision compte tenu de la carrière ciné de Chris O'Dowd, très actif de l'autre côté de l'Atlantique.

Alexandre Hervaud

 

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte