Culture / Culture

[VIDÉO] La première apparition à l'écran de Philip Seymour Hoffman, dans «Law & Order»

Temps de lecture : 2 min

Les cinéphiles se souviendront notamment de lui en Capote dans le film éponyme —rôle qui lui avait valu un Oscar du meilleur acteur en 2006—, en Lester Bangs dans Presque célèbre, en inoubliable Brandt du Big Lebowski ou plus récemment en gourou manipulateur et manipulé dans The Master de Paul Thomas Anderson. Mais avant cela, comme beaucoup d'acteurs, Philip Seymour Hoffman, disparu ce dimanche 2 février à l'âge de 46 ans, avait commencé petit.

En l'occurrence par une courte apparition dans la première saison de la série Law and Order, en 1991, aux côtés de Gil Bellows (le Billy de Ally McBeal), dans un rôle, nous apprend le site TV.com, de dealer de drogue accusé de viol. La vidéo ci-dessous ne propose que quelques plans de la scène, mais il est possible de la voir dans son intégralité ici.

Jean-Marie Pottier Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).

Newsletters

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

Le gentil film-catalogue de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort opportunément à quatre jours de la fête des mères, évite avec souplesse toute forme de prise de position politique.

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je n'attendais rien des nouveaux épisodes de la série culte et j'étais un âne de penser de la sorte.

Newsletters