Culture

La retouche d'images ne date pas de Photoshop

Temps de lecture : 2 min

Retouches faites sur les photos de Lena Dunham pour Vogue, montrées par le site Jezebel.
Retouches faites sur les photos de Lena Dunham pour Vogue, montrées par le site Jezebel.

A la suite du récent «scandale» autour des photos retouchées de la créatrice de Girls, Lena Dunham, dans Vogue, le site FastCo Design propose une brève histoire de la retouche. Et la retouche, souligne l’article, ne date pas de l’arrivée de Photoshop: au XIXe siècle déjà, les photographes se servaient de plusieurs négatifs sur une seule impression pour jouer avec l'image de départ.

Mais la retouche ne date même pas de l’arrivée de la photo. Dès le XVIe siècle, quand la peinture délaisse la reproduction la plus parfaite possible de l’anatomie humaine —apanage de la la Haute Renaissance— pour voir l’avènement du maniérisme, elle préfère les corps stylisés aux corps réalistes et opère ainsi des modifications par rapport aux modèles.

Ross Finocchio, du Metropolitan Museum of Art, explique:

«Les caractéristiques communes aux travaux de nombreux maniéristes comprennent la distorsion du visage humain, l’aplatissement de la perspective et une sophistication intellectuelle que l’on cultive… Les tonalités intenses, et les traits chorégraphiés avec élégance… rehaussent la charge émotionnelle de la toile.»

Il s’agissait de mettre en valeur les personnes, nobles patrons, représentées sur les toiles et de leur renvoyer une image plaisante. Comme pour les acteurs aujourd’hui.

Newsletters

Le Voyage à Nantes ou l’art de franchir la ligne verte

Le Voyage à Nantes ou l’art de franchir la ligne verte

Plus de dix ans déjà que l’événement bouscule et bat en brèche les préjugés au gré d’expériences toujours plus surprenantes. Curiosité exigée!

Le meurtre de Jam Master Jay pourrait bien en cacher un autre

Le meurtre de Jam Master Jay pourrait bien en cacher un autre

En 2002, l'assassinat du DJ du groupe de hip-hop Run-DMC fut le point de départ d'une sinueuse affaire. Celle-ci semble aujourd'hui toucher à sa fin, et son issue pourrait coïncider avec l'élucidation d'un autre mystère plus ancien encore.

La faim, autant un moteur qu'une arme

La faim, autant un moteur qu'une arme

Crever la dalle, mourir d'inanition, avoir l'estomac dans les talons, claquer du bec: la sensation de faim, universelle et à la source de tant de passions humaines, est en passe de devenir une arme géopolitique entre les mains de la Russie.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio