Culture / Culture

Savez-vous pourquoi les bandes-annonces vont raccourcir de trente secondes?

Temps de lecture : 2 min

Le Hobbit: La désolation de Smaug, extrait de la bande-annonce, Warner Bros pictures.
Le Hobbit: La désolation de Smaug, extrait de la bande-annonce, Warner Bros pictures.

La National Association of Theatre Owners (Nato), une organisation américaine qui représente plus de 31.000 salles de cinéma aux Etats-Unis et celles de 78 pays dans le reste du monde dont la France, a publié des recommandations sur la longueur des bandes-annonces: elles ne devraient plus dépasser les deux minutes. Soit 30 secondes de moins que la norme, une de moins que celle du Hobbit: La désolation du Smaug, 6 de moins que le Millenium de David Fincher...

Pourquoi un tel coup de rabot sur les trailers? Selon The Verge, les propriétaires des salles s'inquiétaient que le public des salles de cinéma «se plaignait de la combinaison de bandes-annonces trop longues et des publicités avant la diffusion des films.» Et qu'elles révélaient trop l’intrigue des films, ajoute le site Newsarama.

Même si ces recommandations ne seront pas respectées par tous les studios (elles prendront effet en octobre 2014, Disney et Century Fox ne sont pas appelés à les respecter), elles semblent intéresser financièrement les propriétaires de cinéma. The Verge signale que plus les trailers vendus par les studios seront courts, plus ils seront nombreux à être diffusés avant les films. Les salles de cinéma pourront ainsi optimiser ce «générateur de revenus» sans réduire l'espace alloué aux publicités.

Alexandra Le Seigneur

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters