CultureCulture

«Série noire»: le scénariste TV, un héros comme un autre

Alexandre Hervaud, mis à jour le 18.01.2014 à 16 h 14

La série «Série Noire» suit les mésaventures de deux scénaristes losers créateurs d'une (horrible) série TV. Oui, ça fait beaucoup de «série» dans une seule phrase.

Série Noire - DR

Série Noire - DR

Les séries TV, qu'elles soient comiques ou plus sérieuses, investissent régulièrement l'univers de la télévision (journalisme, divertissement, etc.), qui constitue un domaine professionnel a priori plus excitant que ceux de la grande distribution, de l'ébénisterie ou de l'administration –encore que The Office US a bien tenu 9 saisons et 201 épisodes en suivant les mésaventures de la vie de bureau d'une société spécialisée dans la papeterie.

The Newsrooom, récemment renouvelée pour une troisième et ultime saison, ou encore feu 30 Rock, proposent ainsi respectivement une virée dans l'envers du décor d'une chaîne d'information et d'un programme d'humour en direct, quand la regrettée Kenny Powers (Eastbound and Down) plongeait son personnage principal dans le monde des chaînes sportives au cours de sa dernière saison.

Plus rares sont les séries à virer carrément meta en s'intéressant tout simplement... aux séries elles-même.

C'est notamment le cas de Episodes, co-production américano-britannique entre Showtime et BBC 2, dont la troisième saison vient de démarrer. La série raconte la lutte d'un couple de scénaristes anglais venus à Hollywood adapter tant bien que mal leur série britannique pour le public américain, avec Matt LeBlanc (Friends) jouant son propre rôle. En France, une des chaînes du bouquet OCS avait diffusé les deux premières saisons, mais pas de nouvelles jusqu'à présent quant à une hypothétique diffusion de la suite. Ci-dessous, un aperçu de sa première saison:

A son tour, la création télévisuelle francophone s'attaque à ce créneau, même si l'on se souvient de quelques précédentes tentatives plus ou moins marquantes comme Off Prime, avec Virginie Efira dans son propre rôle, ou la websérie Putain de série.

Depuis le 13 janvier, la chaîne Ici Radio Canada Télé diffuse ainsi Série Noire, créée par les scénaristes François Létourneau et Jean-François Rivard, auteurs de la série Les Invincibles. Gros succès au Québec avec trois saisons au compteur entre 2005 et 2009, Les Invincibles avaient été adaptés en France par Arte en 2010.

Série noire marque donc le retour aux affaires de ce duo de scénaristes avec un pitch alléchant, que voici pioché sur le site officiel:

«C'est l'histoire de Denis et Patrick, deux scénaristes au bout du rouleau qui, après l'échec retentissant de leur invraisemblable série juridico-policière La loi de la justice, sont contraints d'en écrire la suite. Pour sauver leur honneur, ils n'auront d'autre choix que de transformer radicalement leur méthode d'écriture. Jusqu'où iront-ils pour s'assurer de la vraisemblance de leur œuvre?»

En voici la bande-annonce:

La vision du premier épisode confirme l'intérêt suscité par son trailer. Tourné en hiver –pas si fréquent, même au Québec, à en croire un article de La Presse– la série prend le risque de démarrer par une accumulation d'affreux poncifs des shows policiers, en proposant durant une poignée de minutes un aperçu du «season finale» de La Loi de la Justice, soit «la série dans la série».

A grand renfort de cliffhangers foireux, de révélations improbables et de retournements de situations navrants, les (vrais) scénaristes exposent habilement l'étendue des dégâts causés par leurs homologues de fictions, sans pour autant tomber dans la surenchère ou la parodie. Le reste de l'épisode alterne habilement scènes de lose plus dramatiques et comédie enlevée, assez pour donner envie de découvrir la totalité des 12 épisodes prévus. D'après le Huffington Post Québec, l'écriture d'une deuxième saison a d'ailleurs déjà débuté. 

via le site officiel de la série

Le pari était loin d'être gagné d'avance –et il ne l'est pas, attendons d'avoir vu plus d'épisodes pour porter aux nues la série– tant le fait de s'intéresser de si près aux scénaristes peut rapidement virer au nombrilisme corporatisme ou, pire, à l'ennui profond à force de voir des types se creuser les méninges devant le logiciel Final Draft.

C'est moins le cas lorsque le cinéma s'empare du sujet, l'originalité de traitement y étant plus permise (Adaptation, Barton Fink). D'ailleurs, la création définitive sur la difficulté d'écrire pour la télévision est certainement un film, et non une série, à savoir The TV Set, une excellente production Judd Apatow de 2006 avec David Duchovny dans le rôle d'un scénariste dont le pilote de série se voit progressivement vidé de toute substance par le network diffuseur:

Pour en revenir à la québécoise Série Noire, reste désormais à savoir si le public français pourra visionner (légalement) cette série un jour. On se souvient du désastreux traitement réservé par France 2 à l'excellente série canadienne Minuit le soir: la chaîne avait pris au mot le titre en diffusant ce programme... à minuit, le soir, et le tout dans une version doublée «par des Français de France», pour ne rien arranger.

Dans le cas des Invincibles, la précédente création de Létourneau et Rivard, c'est la piste du remake –déjà mise en œuvre avec Un gars, une fille– qui avait été explorée.

Si on imagine aisément un diffuseur comme Canal+ ou Arte lancer une adaptation française de Série Noire, on ne peut évidemment que souhaiter à la série d'être découverte dans sa version originale. Pour ce faire, le site de télévision de rattrapage canadien Tou.tv est la destination toute indiquée, même si les contenus sont théoriquement inaccessibles depuis le territoire français.

«Théoriquement», car n'importe quel service de VPN (comme la très utile extension Hola Unblocker) permet de contourner cette géo-restriction en récupérant une adresse IP canadienne –et l'astuce vaut également pour les Canadiens souhaitant regarder nos osties de séries françaises, bien sûr.

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte