Culture / Culture

15 livres pour jeunes adultes qui veulent autre chose que de la dystopie

Temps de lecture : 2 min

Du réalisme contemporain, en veux-tu en voilà.

Reading «Harry Potter and the Half blood prince» / baslow via Flickr CC License By
Reading «Harry Potter and the Half blood prince» / baslow via Flickr CC License By

Comme je l'écris dans cet article, il y a autre chose que des livres de genre dans la littérature «Young Adult» dédiée aux jeunes de 13 ans à 30 ans (on a le droit d'en lire après aussi).

Et même si le Young Adult de genre a produit d'excellents bouquins, comme la saga d'Harry Potter, des Hunger Games, Uglies ou la série Divergente, vous avez peut-être envie de livres plus réalistes.

Voici une (petite) sélection faite avec l'aide de Xavier d'Almeida, chez Pocket Jeunesse, Eva Grynzspan, chez Nathan Jeunesse (on les remercie d'avoir cité d'autres éditeurs que les leurs!), et Elise Costa, chroniqueuse chez Slate et lectrice de romans jeunes adultes.

Je n'ai pas mis d'âge à côté des livres parce qu'il est difficile de situer ces romans: les livres «jeunes adultes» se destinent à un public qui a au moins 13 ans, mais tout dépend de la sensibilité du jeune adulte en question...

Qu'est-ce qu'il manque? Qu'est-ce que je devrais absolument lire? Dites-moi tout dans les commentaires, sur Facebook ou Twitter.

Nos étoiles contraires, de John Green, que je vous conseillais déjà dans les meilleurs livres de 2013.

Qui es-tu, Alaska? de John Green toujours (Elise Costa le conseille très fortement en anglais plutôt que dans sa traduction française).

Le monde de Charlie, de Stephen Chbosky, d'abord paru en France sous le titre Pas Raccord, avant son adaptation au ciné début 2013.

Le bizarre incident du chien pendant la nuit, de Mark Haddon, qui a la particularité d'être vendu au rayon adulte et au rayon jeunesse. Christopher Boone, quinze ans, trois mois et deux jours, comprend mieux la théorie de la relativité que les sentiments des êtres humains qui l'entoure. Il mène l'enquête pour savoir qui a tué le chien de sa voisine, au grand dam de son père.

Le premier qui pleure a perdu, de Sherman Alexie, qui suit la vie de Junior, un jeune Indien né dans une Réserve américaine qui se retrouve dans une école pleine de Blancs. Le livre a remporté le National Book Award for Young People's Literature en 2007 aux Etats-Unis.

Eleanor & Park, de Rainbow Rowell, une histoire d'amour pas encore traduite en français, et honnie par certaines «ligues de défense de la famille» américaines (ce qui est généralement bon signe pour la qualité du livre).

The Potential Hazards of Hester Day, de Mercedes Helnwein, également uniquement en anglais, sur la rebellion pas classique de la jeune Hester.

Sous le règne de Bone, de Russell Banks, dont on a déjà parlé sur Slate pour ses livres «adultes».

Inventaire après rupture, de Daniel Handler, l'auteur de la série jeunesse des Orphelins Baudelaire. C'est la lettre de rupture de Min à Ed, accompagnée d'un carton rempli d'objets qui évoquent leur histoire d'amour.

La liste, de Siobhan Vivian.

Le journal intime de Georgia Nicolson, de Louise Rennison, pour un journal de Bridget Jones ado.

Wonder, de R.J. Palacio, un petit bijou dont on vous a déjà parlé.

Revanche, de Cat Clarke: Jem est la meilleure amie de Kai, un jeune homme gay qui n'a pas fait son coming out et se suicide quand tout le lycée reçoit une vidéo de ses ébats avec un autre garçon. Jem décide de découvrir comment cette vidéo a été mise en ligne, et par qui, pour venger Kai.

Coeurs brisés, têtes coupées, de Robyn Schneider, ou quand le beau gosse sportif branché du lycée se retrouve à la table des losers.

Treize raisons, de Jay Asher, où Clay reçoit des cassettes enregistrées par Hannah avant qu'elle se suicide, où elle parle de 13 personnes en rapport de près ou de loin avec sa décision.

Sur Twitter on nous conseille pour l'instant:

C.D.

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters