Culture / Culture

Beyoncé a samplé la version française de «The Big Lebowski»

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran du clip Partition de Beyoncé.
Capture d'écran du clip Partition de Beyoncé.

Dans son album surprise, sorti dans la nuit de jeudi à vendredi pour les français, et que l'on vous a annoncé avec excitation, Beyoncé a notamment sorti la chanson Partition.

Au début de cet extrait du clip, vous entendez quelques mots en français: on distingue: «une activité très stimulante et naturelle, que les femmes adorent». Si l'on entend le clip en entier, voici la totalité du passage en français choisi par Beyoncé:

«Est-ce que tu aimes le sexe? Je veux dire l'activité physique, le coït, tu aimes ça? Tu ne t'intéresses pas au sexe? Les hommes pensent que les féministes détestent le sexe, mais c'est une activité très stimulante et naturelle que les femmes adorent.»

Nos amis de Slate.com se sont demandés ce qu'ils signifiaient. C'est en fait à quelques phrases près la traduction de la version française du Big Lebowski, des frères Coen. On y voir Julianne Moore expliquer à Jeff Bridges l'importance du sexe et ce qu'est la nymphomanie:

Pour voir l'ensemble des extraits de clips disponibles pour le nouvel album surprise, rdv ici.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

«Dernier amour», une adaptation extrêmement juste de Casanova

«Dernier amour», une adaptation extrêmement juste de Casanova

Le nouveau film de Benoît Jacquot s'inspire des «Mémoires» de Casanova pour laisser éclore un très beau portrait de jeune femme.

Supprimer Michael Jackson des «Simpson» est une erreur

Supprimer Michael Jackson des «Simpson» est une erreur

La Fox a escamoté l'épisode des «Simpson» qui parlait de la star, illustrant la tendance récente à se débarrasser purement et simplement d'œuvres devenues trop gênantes.

Trop de livres tue le livre

Trop de livres tue le livre

[BLOG You Will Never Hate Alone] À l'idée de publier un roman à la rentrée prochaine, j'ai par avance le vertige en songeant à tous les autres qui paraîtront en même temps.

Newsletters