Culture / Culture

Qui peut prétendre à un fauteuil à l'Académie française?

Temps de lecture : 2 min

Pour cette fois-ci, c'est loupé. Dany Laferrière a été élu à treize voix sur vingt-trois au premier tour.

L'Académie Française / Guillaume Armantier via Flickr CC license by
L'Académie Française / Guillaume Armantier via Flickr CC license by

Dany Laferrière vient d'être élu, ce 12 décembre 2013, à l'Académie française. Donc, à moins que vous ne soyiez Dany Laferrière (félicitations, Monsieur), vous n'avez pas été choisi. Quelles conditions vous faudrait-il réunir pour la prochaine fois?

Jusqu'en 2010, il n'y en avait tout simplement pas, avant qu'un âge maximum de 75 ans ait été décrété pour rajeunir l'assemblée. Par exemple, cette fois-ci, parmi les six postulants au fauteuil numéro 2 se trouvait Arthur Pauly, un lycéen âgé de 15 ans. S'il avait été élu, il aurait été le plus jeune académicien de l'histoire, mais pas de beaucoup: quand Armand de Cambous, Duc de Coislin et petit-neveu de Richelieu est devenu un Immortel en 1652, il avait 16 ans et demi.

La mesure a également favorisé les femmes, qui ne sont que huit à avoir été admises au sein de l'Illustre compagnie.

Cette limite d'âge est la seule restriction qui apparaisse sur le site de l'Académie.

Rien n'est dit au sujet d'une majorité éventuelle ou d'une contribution à la langue française. Le rôle de l'Académie française étant cependant la fixation et la défense de la langue française, il va sans dire qu'il faut donc la maîtriser parfaitement. Pour être élu, il faut, selon la formule consacrée par Jacques Chastenet, «avoir du talent, de la notoriété, et être de bonne compagnie».

Le vote se fait au scrutin direct, secret et à la majorité absolue, dans les trois mois qui suive la déclaration selon laquelle le fauteuil vide est déclaré vacant. Si au bout de trois ou quatre tours, aucun nom n'est sorti des urnes, l'élection peut-être remise à une date ultérieure. Dany Laferrière a été élu à treize voix sur vingt-trois au premier tour.

Alice Bru

Newsletters

Vous souvenez-vous de Pigalle avant la gentrification?

Vous souvenez-vous de Pigalle avant la gentrification?

Dans son documentaire «Le Pigalle, une histoire populaire de Paris», David Dufresne revient sur l'époque où ce quartier n'avait pas encore subi le lissage de la gentrification.

Ces idées façonnées par le langage

Ces idées façonnées par le langage

Parce que les mots évoluent en même temps que les sujets qu'ils décrivent, ils reflètent la transformation des idées qui traversent la société.

«M», qui fut maudit, mais ne l’est plus

«M», qui fut maudit, mais ne l’est plus

Le film de Yolande Zauberman accompagne avec exigence et émotion le retour d’un homme là où il fut violenté dans son enfance. Et c’est un monde qui s'ouvre sous leurs pas.

Newsletters