Culture / Culture

La folle promo d'Anchorman 2

Temps de lecture : 2 min

Le coup de com' de Ron Burgundy –le héros du film culte joué par Will Ferrell– présentant les vraies informations sur une chaîne locale, n'est qu'un exemple de la vague de promotion virale du film.

C'est la vraie vie qui imite l'art... qui imite la vraie vie. Ron Burgundy, le héros du film culte Présentateur vedette: la légende de Ron Burgundy (Anchorman en V.O.), s'est assis ce samedi 30 novembre sur le siège de présentateur pour faire le journal télévisé. Peut-être avez-vous déjà vu la séquence...

Le présentateur aussi iconique que fictif, joué par Will Farrell, a laissé derrière lui son équipe –fictive également– KVWM à San Diego.

Il s'est rendu dans un marché légèrement plus petit, KXMB à Bismarck, dans le Dakota du Nord.

Samedi soir, le journal télévisé local était réellement présenté par une vraie journaliste et Ron Burgundy comme acolyte:

Cette intrusion de la fiction dans la très sérieuse réalité d'un JT n'est que le dernier coup de com' en date de la promotion de Légendes Vivantes (Anchorman 2: The Legend Continues en VO), sur nos écrans français en juin 2014 mais en salles aux Etats-Unis en décembre.

Adweek le raconte dans un long article, estimant carrément que le film est en train de changer le marketing ciné. Le film a entre autres un partenariat avec Tumblr pour inonder la plateforme sociale de contenus qui lui vont bien, des gifs et des mèmes. Ron Burgondy écrira aussi un édito sur le Huffington Post, et apposera le logo de son film sur celui du site le 16 décembre.

Toute l'équipe s'investit, et découvre au passage les réseaux sociaux. Pour le vice-président du marketing interactif de Paramount, le studio derrière Anchorman, ce n'est que logique:

«Le concept de réseaux sociaux existait à peine au moment du premier Anchorman. Facebook venait d'être créé, YouTube et Twitter n'existaient pas encore. Mais les réseaux sociaux ont permis à Anchorman de continuer à vivre. Et ça nous fait penser que nous pouvons vraiment capitaliser sur ce côté zeitgeist.»

Paramount travaille avec Zemoga, spécialisée dans les campagnes marketing, pour mener l'offensive. Ron Burgundy a lancé en novembre des auditions mondiales pour rejoindre son équipe, auxquelles ont participé des blogueurs partout dans le monde. Le vainqueur sera invité à l'avant-première new-yorkaise, tandis que toutes les vidéos participants sont reprises sur les comptes officiels du film sur les réseaux sociaux... faisant un peu plus la promo d'Anchorman.

Slate.fr

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters