CultureCulture

Data: les livres sont-ils toujours meilleurs que les films qu'ils inspirent?

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 23.05.2014 à 16 h 25

«Raison et Sentiments» de Ang Lee

«Raison et Sentiments» de Ang Lee

Depuis les premières adaptations d'un livre au cinéma (dès les débuts de cet art, avec Méliès, qui cherchait des scénarios chez Faust comme chez Jules Verne ou chez Molière), se pose la question de savoir si le cinéma peut rendre une oeuvre littéraire meilleure sur grand écran. En général, la réponse est non. En général, les lecteurs d'un livre qui vont ensuite le voir sont déçus.

Mais LoveReading.co.uk a décidé de vérifier ça par les chiffres. Ce site britannique a réalisé un graphique à partir des avis de critiques sur les films et les livres dont ils étaient adaptés afin d'établir une comparaison: qui obtient les meilleurs résultats? Les livres l'emportent très largement. Sur 58 comparaisons, 39 livres l'emportent contre seulement 19 films.

Certains cas sont logiques: The Social Network par exemple. Le film de David Fincher, adapté du livre de Ben Mezrich, a de véritables enjeux artistiques, quand le livre avait surtout le mérite de raconter l'histoire fascinante de Mark Zuckerberg.

D'autres sont plus étonnants... Comme l'adaptation d'Expiation (Atonement en anglais), le roman de Ian McEwan, par Joe Wright. Le livre est communément considéré comme l'un des meilleurs écrits de l'écrivain britannique, et a été nommé pour le Booker Prize en 2001. Le film le devance pourtant largement; comme l'adaptation par Ang Lee du roman de Jane Austen Raison et sentiments.

Books Vs. Hollywood

http://www.lovereading.co.uk/

 

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (740 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte