CultureCulture

La fanfiction peut-elle devenir un genre littéraire à part entière?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 28.11.2013 à 19 h 29

Exposition Harry Potter à New York, en mars 2011. REUTERS/Shannon Stapleton

Exposition Harry Potter à New York, en mars 2011. REUTERS/Shannon Stapleton

Si vous avez entendu parler de 50 nuances de Grey (et, soyons honnêtes, comment auriez-vous pu échapper à la déferlante d'articles –dont notre live-blog– sur ce livre à succès érotico-gnangnan?), vous avez eu un premier contact avec la fanfiction.

Pour les non initiés, la fanfiction est un sous-genre littéraire on ne peut plus démocratique qui a explosé avec Internet. Ses adeptes s’emparent de personnages de fiction pour leur faire vivre d’autres aventures. Autrement dit, ils inventent, écrivent, et publient sur des forums consacrés à cela la romance entre Draco et Hermione, qui dans le vrai Harry Potter se détestent, la vie de Ginny (Harry Potter est très  présent dans la fanfiction), ou les aventures de Spike et Buffy.

Comme le résumait très bien un article du Time en 2011:

«La fan fiction est ce à quoi la littérature pourrait ressembler si un groupe d’accros à la pop culture brillants devaient entièrement la réinventer après une apocalypse nucléaire, enfermés dans un bunker. Ils ne le font pas pour l’argent. Il ne s’agit pas de ça. Les écrivains l’écrivent et la mettent en ligne juste pour la satisfaction. Ce sont des fans, mais pas des consommateurs de média silencieux et accrochés à leur canapé. La culture leur parle, et ils répondent à la culture dans son langage.»

Jusqu’à 50 Shades, la fan fiction restait dans un cercle restreint de fans du genre ou de l’oeuvre originale, mais la publication de la trilogie d’E.L. James a fait entrer le reste du monde dans un univers merveilleux où Isabella, Edward, Spock ou Kirk font exactement ce que vous voulez. Les éditeurs ayant tendance à exploiter un filon qu’ils sentent prometteur, une maison d’édition a décidé fin 2012 de publier la fanfiction d’une jeune fille de 16 ans sur le groupe One direction... Cassandra Clare, l'auteure de la saga pour jeunes adultes The Mortal Instruments, a commencé par la fanfiction. Et une nouvelle maison d'édition indépendante vient de lancer un Kickstarter pour publier trois livres d'auteurs de fanfiction (contrairement à ce que j'écrivais dans un premier temps, les livres sont des oeuvres originales, pas des fanfictions publiées dans le circuit traditionnel).

Ce type d'écriture a même désormais son livre, Fic: why fanfiction is taking over the world (Fic: pourquoi la fanfiction est en train de conquérir le monde), où l'on apprend entre autres qu'on peut faire remonter ses origines à 1850, rapporte PS Mag. Cette année-là, l'auteur britannique William Makepeace Thackeray a décidé de réécrire la fin d'Ivanhoé, de Walter Scott, pour que son héros finisse avec une des protagonistes plutôt qu'une autre (Ivanhoé à la rescousse!).

Aujourd'hui encore, la fanfiction raconte très souvent des histoires d’amour et/ou de sexe, qui se sous-découpent en d’autres sous-genres (les plus classiques comme «fantaisie», «science-fiction» ou «romance», mais aussi d’autres comme «homme/homme», «sado-maso», etc).

Pour l'auteure du livre sur les fanfictions Anne Jamison, une professeure d'anglais à l'université de l'Utah, qui enseigne la fanfiction dans ses cours et en écrit elle-même, le genre permet à ses adeptes de détourner les règles, notamment par son écosystème dont le but n'est pas le profit, et où les auteurs postent des chapitres en demandant des conseils et des suggestions à leurs lecteurs. Pour elle, on est face à un nouveau «modèle d'auteur».

La fanfiction peut-elle pour autant être de la grande littérature? PS Mag n'en est pas sûr (et vous non plus si vous avez lu 50 nuances...). Anne Jamison est persuadée qu'il existe dans la masse un certain nombre de bons textes, mais il faudra pour nous convaincre qu'elle en compile une anthologie!

Mise à jour le 28/11/13 avec la correction sur le Kickstarter.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte