Culture

Ecoutez 100 «White Album» des Beatles simultanément

Temps de lecture : 2 min

The Beatles, The White Album/badgreeb RECORDS via Flickr licence CC BY-SA 2.0

En février dernier, nous vous parlions de Rutherford Chang, cet artiste légèrement monomaniaque qui collectionne uniquement les vinyles numérotés du White Album des Beatles. Dans un entretien avec Dust & Grooves, un site web qui photographie et interviewe les collectionneurs de vinyles, l’artiste américain expliquait qu’il possédait 653 des 3 millions de copies de la première série du célèbre album blanc dessiné par l’artiste britannique Richard Hamilton.

A l’occasion de «We Buy White Albums», une exposition au studio Recess à New York, Rutherford Chang avait même invité les visiteurs à lui vendre leurs copies du vinyle. Il avait ensuite créé un faux magasin de disques avec tous ces vinyles.

A l'époque, Chang avait confié à un journaliste du New York Times que «l'élément final de son projet sera un enregistrement sur lequel plusieurs centaines de copies du White Album, c'est-à-dire toutes les copies qu'il écoute pendant son exposition, sont superposées électroniquement».

Aujourd'hui, pour le 45e anniversaire de la sortie de l'album, vous pouvez écouter sa création, Side 1 x 100:

David Haglund écrit sur Slate.com:

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

«Comme son nom l'indique, Chang a superposé 100 copies, au lieu de plusieurs centaines; malgré cela, la manière unique dont chaque copie a vieilli, ajoutée aux "variations de pressage" et aux "fluctuations naturelles de la vitesse de la platine analogue" créent une composition bizarre qui part du familier pour arriver à la cacophonie. Back in the U.S.S.R. sonne à peu près comme dans votre souvenir au début, et arrivée à la fin de Dear Prudence, c'est comme si vous étiez en train de tourbillonner avec un lecteur de disques dans une tornade.»

Newsletters

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

«Ailleurs, partout» et «Ziyara», trajets de vie et de mémoire

Le film d'Isabelle Ingold et Vivianne Perelmuter invente un émouvant dispositif visuel et sonore pour faire éprouver le gouffre ouvert par les phénomènes migratoires actuels. Celui de Simone Bitton chemine parmi les traces d'un monde disparu, qui interroge le présent.

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

«Le Diable n'existe pas» y va vigoureusement par quatre chemins

Le film de Mohammad Rasoulof assemble quatre récits en forme de contes contemporains pour faire éprouver comment l'usage de la peine de mort par un régime répressif contamine chacun.

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

«Madres Paralelas», amours de femmes dans un palais des glaces

Grâce notamment à l'interprétation toute en finesse de ses deux actrices principales, le film le plus accompli d'Almodóvar depuis une bonne décennie compose une émouvante, subtile et finalement joyeuse carte des émotions.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio