Culture / Culture

Il existe un court-métrage qui complète Gravity, et on peut le regarder ici

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran d'«Aningaaq», court-métrage de Jonas Cuaron

Vous vous souvenez de cette scène de Gravity, dans laquelle Sandra Bullock, coincée dans une capsule spatiale russe, tente d'utiliser la radio et parvient à entrer en contact avec quelqu'un qui ne parle pas anglais et ne la comprend pas? Tandis qu'Alfonso Cuaron filmait la détresse du personnage de Bullock dans perdu dans l'espace, son fils, Jonas Cuaron, a réalisé un court-métrage racontant ce qui se déroule du côté de la voix en langue étrangère, entrecoupée d'aboiements et de cris de bébé.

Aningaaq — c'est le titre du court — se concentre sur un pêcheur inuit au Groënland, explique The Hollywood Reporter. Il a été filmé sur place, avec un acteur autochtone et coûté 100.000 dollars — une somme qui a surtout servi à payer le voyage des dix personnes nécessaires à la production.

Ce court de sept minutes a été financé par Warner Home Video, qui n'y voyait au départ qu'un complèment de Gravity. Mais d'un festival à l'autre, (Venise, Telluride), le court a fini par être soumis aux Oscars. Père et fils tous deux en compétition, avec des films frères, dans deux catégories.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters