Culture / Culture

Wes Anderson rend hommage à Fellini

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de la publicité de Wes Anderson pour Prada.

Evidemment, c'est une publicité pour Prada. Wes Anderson est l'un des réalisateurs de génie que la marque s'est offert pour réaliser quelques spots publicitaires déjantés. Mais le dernier court métrage qu'il signe est aussi un hommage à Federico Fellini –et le logo Prada n'est visible que quelques secondes, sur une combinaison de pilote automobile.

Le court raconte l'accident d'un pilote américain (Jason Schwartzman, indispensable à l'univers d'Anderson) lors d'une des étapes de la course. Il se retrouve dans un village italien qui s'avère être celui dont il est originaire, et où vit encore l'un de ses ancêtres: Castello Cavalcanti.

Comme l'explique Slate.com, «les clins d'oeil à Fellini (réalisateur qui était lui-même auteur de publicités) sont nombreux» –Wes Anderson le reconnaît d'ailleurs comme l'un de ses maîtres dans une série de documentaires récente: la Wes Anderson Collection. Il y explique notamment qu'il s'en est inspiré pour son travail sur la caricature.

Ici, note Slate.com, la statue dans laquelle fonce la voiture en est un parfait exemple.

«Elle semble s'être envolée directement de La Dolce Vita, de même que le paparazzo à moto, et que la course de voiture elle-même, manifestement un hommage à Amarcord


A gauche: La Dolce Vita; à droite Castello Cavalcanti. ©Slate.com

A travers le nom du court métrage, Wes Anderson rend également hommage au réalisateur Alberto Cavalcanti, dont il est fan.

Ce super court métrage rattrape le bien moins bon réalisé en avril dernier, pour un parfum Prada (avec cette chère Léa Seydoux). Et rappelle tout le talent que Wes Anderson mettait dans celui réalisé pour American Express en 2006 où il rendait hommage, à l'époque, à La Nuit Américaine, de François Truffaut.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters