Culture / Économie

Amazon peut-il sauver la poste?

Temps de lecture : 2 min

Un bureau de l'United States Postal Service (USPS), poste américaine, à Chicago,le 29 novembre 2012. REUTERS/John Gress
Un bureau de l'United States Postal Service (USPS), poste américaine, à Chicago,le 29 novembre 2012. REUTERS/John Gress

Aux Etats-Unis aussi, la poste est en mauvais état. Et Amazon pourrait bien être une porte de salut. Un accord a été passé entre le service public et le géant de la vente en ligne pour les livraisons du dimanche –dans un premier temps dans les agglomérations de New York et Los Angeles.

«Le service postal a annoncé qu’il s’attendait à passer d’autres accords de ce type avec d’autres fournisseurs, cherchant à obtenir une plus grande part sur le marché du commerce en ligne –un marché à 186 milliards de dollars», précise le New York Times, qui ajoute:

«L’accord, annoncé dimanche et effectif immédiatement, à temps pour les cadeaux de Noël, donne au Service Postal une chance de récupérer une partie des affaires d’UPS et de FedEx, qui ne font pas de livraison le dimanche. Désormais, certaines des commandes qui auraient été prises en compte par l’un ou l’autre de ces services le lundi passeront par la poste et arriveront dès le dimanche.»

C’est grâce à Internet que la poste sera sauvée, quand c’est précisément l’arrivée d’Internet qui avait profondément bouleversé son modèle économique: en augmentant exponentiellement le nombre de colis à distribuer (commerce en ligne) et en diminuant drastiquement les courriers papier; la poste américaine a subi 4 milliards de dollars de pertes cette année qui s'ajoutent à celles de 15,9 milliards de l’an dernier.

En France, d’ici 2020, selon les propres prévisions de La Poste, rapportées par Le Monde en septembre dernier, «le nombre d'"objets" (lettres et petits colis) transportés par les facteurs français aura fondu de moitié par rapport à 2008, à raison d'une chute accélérée du courrier de 6 % par an au mieux et de 9 % au pire. (…) Si l'on a en tête qu'1% de volume de courrier en moins, c'est 90 millions d'euros de chiffre d'affaires de perdu, on peut affirmer sans se tromper que le déclin du courrier physique traditionnel privera La Poste de 3 à 4,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2018, sur un chiffre d'affaires global légèrement supérieur à 21 milliards».

La Poste reste leader sur les colis en France, mais la concurrence se fait de plus en plus pressante [*]: UPS, FedEX et DHL grossissent.

S’associer avec Amazon pourrait-il alors être une solution de ce côté de l'Atlantique aussi? Une équation sans doute difficile alors que le gouvernement est hostile au travail le dimanche, qu'il entend protéger les libraires, qui voient Amazon comme leur fossoyeur, et qu'Amazon est perçu comme le grand méchant géant du Web privant la France de revenus fiscaux.

* ERRATUM: Une première version de l'article disait que les services TNT et Adrexo Colis avaient annoncé leur rapprochement; il en avait été question mais ce rapprochement n'est plus du tout d'actualité. Retourner l'article.

Newsletters

Trois films de robots à voir pour s'interroger sur notre humanité

Trois films de robots à voir pour s'interroger sur notre humanité

«Les crimes du futur», «I'm your man» et «After Yang» interrogent le devenir de l'homme dans un monde bouleversé par une technologie entièrement conçue à son service.

«Borgen»: la saison de trop pour Birgitte Nyborg

«Borgen»: la saison de trop pour Birgitte Nyborg

Dans la quatrième saison de la série, la ministre fait face à un problème quasiment insoluble. Comment le Danemark, champion des énergies renouvelables, doit-il gérer la découverte d'un important gisement pétrolier au Groenland?

Les pénis censurés de la tapisserie de Bayeux

Les pénis censurés de la tapisserie de Bayeux

La «réplique exacte» de cette célèbre broderie ne l'est pas tout à fait: tous les pénis ont disparu (et ils étaient étonnamment nombreux).

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio