Culture / Culture

Prix Goncourt 2013: «Au revoir là-haut», de Pierre Lemaitre, raconté en GIF

Temps de lecture : 2 min

Le roman de Lemaitre sur l'après Première Guerre mondiale a reçu le Goncourt. Résumé en Gif, en l'honneur de BuzzFeed.

Pierre Lemaitre, au centre, arrive chez Drouant pour recevoir le Goncourt, à Paris le 4 novembre 2013. REUTERS/Benoit Tessier
Pierre Lemaitre, au centre, arrive chez Drouant pour recevoir le Goncourt, à Paris le 4 novembre 2013. REUTERS/Benoit Tessier

En l'honneur de l'arrivée de Buzzfeed en France, voici le résumé du prix Goncourt en Gif, dont le site est spécialiste.

ATTENTION SPOILERS

Vous avez prévu de lire le Renaudot, les 1.152 très longues pages de Naissance, de Yann Moix, et n'aurez donc pas le temps de lire le Goncourt, Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre? En hommage à nos nouveaux confrères de Buzzfeed, le voici résumé en GIF. Avec des spoilers, vous êtes prévenu.

C'est l'histoire d'un type, Albert Maillard, qui a survécu à la guerre jusqu'en 1918. Et qui, au mois de novembre, finit par tomber dans un trou d'obus, où il est étouffé par la boue.

Mais un soldat le sauve, son coeur se remet à battre. Il est sain et sauf.

En revanche, le sauveteur, Edouard, artiste et bourgeois, a reçu un éclat d'obus et la moitié de son visage est partie avec. Alors que la guerre s'achève, il n'a donc aucune envie de rentrer chez lui et décide de se faire passer pour un autre pour que sa famille le croie mort et ne vienne pas le chercher.

Mais commence une période un peu compliquée pour Albert et Edouard, qui emménagent ensemble car le premier se sent redevable auprès du second. Ils n'ont pas d'argent, Edouard a besoin de morphine pour supporter la douleur... Albert est un peu dépassé.

Jusqu'à ce qu'Edouard, qui avait abandonné toute velléité artistique, se remette à dessiner, aille de mieux en mieux, reprenne goût à la vie.

Et a l'idée de monter une arnaque géante: vendre des monuments aux morts fictifs. Dans un pays qui ne s'intéresse qu'à ça, ses morts, c'est lucratif.

Albert et Edouard décident que quand ils auront atteint le million, ils se feront la malle, partiront pour les colonies. Il ne faut pas trop attendre. Mais un imprévu survient dans la vie d'Albert: une certaine Pauline.

Que faire? Partir, rester? Albert embarque Pauline.

Sauf que le jour du départ, un autre imprévu survient. Pour Edouard cette fois, et moins marrant.

C.P., avec Cécile Dehesdin, spécialiste ès GIF.

Au revoir là-haut, Pierre Lemaitre, Albin Michel.

Charlotte Pudlowski Rédactrice en chef de Slate.fr

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters