CultureCulture

Lou Reed et le Velvet Underground, le «groupe le plus influent de l'histoire du rock américain»

Slate.fr, mis à jour le 27.10.2013 à 21 h 45

En 1996. REUTERS

En 1996. REUTERS

Avec John Cale, puis avec le guitariste Sterling Morrison et la batteuse Maureen «Mo» Tucker, Lou Reed, décédé ce dimanche, a formé le Velvet Underground, qui malgré «une quasi absence de succès commercial  —au moment de la sortie des albums—, «sera vénéré par les générations suivantes, imposant le Velvet comme le groupe américain de rock le plus influent tous les temps», écrit Rolling Stone. Notamment dans les paroles des chansons (Reed écrira Heroin, Sweet Jane, Venus in Fur...). Avec Reed, le sexe, l’homosexualité, les drogues et l’abus de drogue, la dépression, font leur entrée dans le vocabulaire des groupes de rock américain.

Le succès de Reed vient avec sa carrière solo, notamment avec la sortie de Transformer en 1972. Suivra une décennie de succès et de débauche, à laquelle il mettra fin par un mariage et un tour plus grand public, sinon commercial, à partir des années 1980. Il retrouvera le succcès critique et commercial au tournant de cette décennie, revenant aux inspirations de ses débuts, avec les deux beaux albums New York et Magic and Loss.

La mort de Lou Reed a été annoncé par Rolling Stone, puis confirmée dans la soirée par son agent au Guardian. La cause du décès n’a pas été indiquée, mais Reed avait eu une greffe du foie en juin dernier. Il avait 71 ans.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte