CultureCulture

Mercedes, Glock, Gucci: les marques les plus citées par Jay Z

Grégoire Fleurot, mis à jour le 21.10.2013 à 10 h 53

Le rappeur américain Jay-Z à Gdynia en Pologne le 5 juillet 2008, REUTERS/Kacper Pempel

Le rappeur américain Jay-Z à Gdynia en Pologne le 5 juillet 2008, REUTERS/Kacper Pempel

Si citer des marques de voiture, de champagne ou de vêtements de luxe est devenu un sport national chez les rappeurs américains, c’est en partie grâce à (ou à cause de selon votre avis sur la question) l’éclosion dans les années 1990 de Jay-Z, l’un des plus célèbres (et des plus riches) d’entre eux et grand adepte du «name dropping» d’entreprises.

Le magazine Vanity Fair, qui consacre un long article à cette légende vivante du hip-hop américain devenu lui-même entrepreneur compulsif et l’un des artistes les plus influents des Etats-Unis, s’est amusé à répertorier les 15 marques qu’il a le plus citées depuis 1996, et à les trier par album dans une infographie.

Les résultats font apparaitre plusieurs tendances. D’abord, la marque préférée de Jay-Z depuis le début de sa carrière est Mercedes Benz, une information qui fera plaisir à NTM et Lord Kossity qui avaient eux-mêmes rendu un hommage appuyé à la marque dans un titre culte du rap français en 1998. Les voitures de luxe figurent en bonne position dans le palmarès des marques préférées de Shawn Carter (le vrai nom de Jay Z), puisqu’on y retrouve dans l’ordre Lexus, Maybach, BMW, Bentley, Range Rover et Porsche.


Cliquez sur l'image pour voir l'infographie originale sur Vf.com

On peut voir également l’évolution de ses goûts vestimentaires: Gucci est présent depuis le premier album en 1996 jusqu’à 2011, mais est brutalement remplacé par une présence très importante de Tom Ford, le nouveau designer préféré de Jay-Z, dans son dernier album.

La petite expérience met enfin en lumière, outre les marques de pistolets de 9mm Glock et Kel-Teck, son changement de marque de champagne préférée. Jusqu’à 2006, Jay-Z était comme ses confrères P. Diddy et Snoop Dogg un fervent adepte du Cristal de Louis Roederer. Mais cette année là, une citation du directeur général de la maison de champagne française dans un article de The Economist laissant entendre que la marque se passerait bien de la publicité des rappeurs entraîne la colère du rappeur, qui y voit une forme de racisme et lance un boycott de la marque.

Jay-Z a depuis cité la marque à quelques reprises dans ses chansons, mais seulement pour rappeler qu’elle était «raciste».

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte