Santé / Culture

Pourquoi Miley Cyrus a la langue blanche?

Temps de lecture : 2 min

Ne faites pas ça chez vous. / capture d'écran via Youtube
Ne faites pas ça chez vous. / capture d'écran via Youtube

Le détail le plus dérangeant chez Miley Cyrus n’est pas forcément son twerk maladroit ou ses cache-nichons: c’est sa langue.

La langue de Miley Cyrus via MyCelebrityFashion
La langue de Miley Cyrus via Bohomoth

Pourquoi la langue de Miley est-elle aussi blanche? A-t-elle la rage? Est-ce à force de lécher des marteaux?

La chanteuse Cher a été la première à s’en inquiéter chez USA Today, quand elle s’est exclamée:

«Meuf, ne sors pas ta langue si elle est pâteuse.»

Depuis, plusieurs dentistes se sont exprimés sur le sujet: «Miley a quoi, 20 ans? Sa langue ne devrait pas ressembler à ça!», s'inquiète Meg Kaiser sur le site Dentistry IQ. «Certaines de ces photos m’inquièteraient si elle venait dans mon cabinet», affirme quant à lui le dentiste Robert Mantoni, interrogé par Slate.com.

«En voyant la couleur blanche sur le haut de sa langue, et connaissant son mode de vie déchaîné, je pense d’abord à l’alcool, aux drogues, et peut-être à la boulimie.»

Enfin, selon la directrice d’Oral B-Smile Uchenna Okoye, «il est normal d’avoir la langue un peu recouverte de matière blanche, mais une couche épaisse peut indiquer une candidose, ou une mycose de la bouche, c’est-à-dire un champignon».

Miley, s'il te plaît, va voir un médecin.

Anaïs Bordages Journaliste

Newsletters

La lutte contre la pollution, le nouveau bon filon de l'industrie des cosmétiques

La lutte contre la pollution, le nouveau bon filon de l'industrie des cosmétiques

L'air de nos villes est de plus en plus vicié, et les marques de produits de beauté semblent bien décidées à en tirer profit.

Manger (beaucoup) trop d'avocats peut vous tuer

Manger (beaucoup) trop d'avocats peut vous tuer

Comme plein d'autres aliments, ce fruit peut s'avérer dangereux pour notre santé.

 «Il a fallu que je choisisse: j’achète des protections hygiéniques ou je mange?»

«Il a fallu que je choisisse: j’achète des protections hygiéniques ou je mange?»

Travailleuses pauvres, étudiantes, sans-abri... La précarité menstruelle frappe de nombreuses femmes, qui se résolvent à garder longtemps la même protection ou à rogner sur d'autres budgets.

Newsletters