CultureCulture

Madonna bannie à vie d'un cinéma au Texas

Anaïs Bordages, mis à jour le 14.10.2013 à 18 h 37

«Tant qu’elle ne se sera pas excusée auprès des fans, Madonna ne pourra plus voir de films au Alamo Drafthouse»

Madonna à Berlin en 2008. REUTERS/Hannibal Hanschke

Madonna à Berlin en 2008. REUTERS/Hannibal Hanschke

Au Alamo Drafthouse, une chaîne de cinémas américaine basée à Austin (Texas), quiconque passe des appels, tweete ou envoie des textos pendant une séance peut être viré sans remboursement.

Une règle très stricte, qui est appliquée avec grand sérieux par les spectateurs.

Avant chaque séance, un message d’avertissement tel que ceux-ci (il en existe des dizaines) s’affiche sur l’écran:

Or, nul n’est censé ignorer la loi, pas même Madonna, qui a été bannie à vie des cinémas Alamo après avoir envoyé des SMS pendant une avant-première, nous apprend Entertainment Weekly.

Lorsqu’un spectateur lui a demandé si elle pouvait arrêter, la pop star aurait répliqué:

«C’est pour le travail… Esclavagiste!»

Tim League, le président d’Alamo Drafthouse, a immédiatement réagi sur Twitter:

«Tant qu’elle ne se sera pas excusée auprès des fans, Madonna ne pourra plus voir de films au Alamo Drafthouse»

«Peu importe à quel point elle se sent supérieure, Madonna est incroyablement impolie envers les gens qui l’entourent en envoyant des SMS au cinéma»

La star n’a pour l’instant pas réagi. 

Anaïs Bordages
Anaïs Bordages (105 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte