CultureCulture

Nobel de littérature: Alice Munro n'écrira sûrement plus

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 10.10.2013 à 15 h 26

Les livres d'Alice Munro, à la foire de Francfort le 10 octobre 2013. REUTERS/Ralph Orlowski

Les livres d'Alice Munro, à la foire de Francfort le 10 octobre 2013. REUTERS/Ralph Orlowski

Vous pensiez que Philip Roth (80 ans) était le seul auteur majeur à avoir récemment annoncé la fin de sa carrière? Erreur. Alice Munro (81 ans: la quatre-vingtaine est-elle la décennie du renoncement?) l'a également fait. Cétait lors d'une interview au National Post en juin 2013, alors qu'elle venait de remporter un prix pour son livre Dear Life:

«— Vous avez dit que Dear Life était le livre le plus autobiographique que vous aviez jamais écrit, surtout les quatre dernières nouvelles. Est-ce que cela rend votre victoire un peu plus particulière?
— Munro: Oui sans doute. Et un peu plus particulière parce que je ne vais probablement plus écrire. Donc c'est agréable de sortir en fanfare!»

Parlez d'une fanfare... Il s'agissait alors du Trillium Book Award. Elle a désormais, depuis ce 10 octobre 2013, le Nobel de littérature. Elle s'en réjouira. Elle confiait dans la même interview:

«C'est toujours formidable de recevoir un prix. Peu importe votre âge.»

Elle ajoutait être ravie de sa décision:

«Non pas que je n'adorais pas écrire. Mais je crois qu'à un moment donné, vous atteignez un stade où vous envisagez la vie différemment en quelque sorte. Et peut-être qu'à mon âge vous n'avez plus envie d'être aussi seul que l'est un écrivain. C'est comme devenir sociable au moment de la vie où c'est le moins logique.»

A l'époque de cette annonce, Lowen Liu écrivait dans Slate.com:

«Il pourrait donc ne plus jamais y avoir de nouvelles histoires signées Munro. Mais je vais m'en sortir –plus facilement, et je suis étonnée de le dire, que face à la même annonce venant de Philip Roth

Même si Munro n'écrit plus, expliquait la journaliste, «j'ai l'impression qu'elle a déjà fourni tout ce que l'on pouvait attendre d'elle, et ce qui reste est un effort de ma part pour dérouler et dérouler les esprits si complexes des personnages, des esprits qui, immanquablement, s'avèrent toujours être le mien».

L'oeuvre est complète, vous pouvez y aller et vous mettre à la lire, si comme beaucoup vous n'avez jamais ouvert un livre d'Alice Munro.

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (741 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte