Culture / Culture

Nobel de littérature: Alice Munro n'écrira sûrement plus

Temps de lecture : 2 min

Les livres d'Alice Munro, à la foire de Francfort le 10 octobre 2013. REUTERS/Ralph Orlowski
Les livres d'Alice Munro, à la foire de Francfort le 10 octobre 2013. REUTERS/Ralph Orlowski

Vous pensiez que Philip Roth (80 ans) était le seul auteur majeur à avoir récemment annoncé la fin de sa carrière? Erreur. Alice Munro (81 ans: la quatre-vingtaine est-elle la décennie du renoncement?) l'a également fait. Cétait lors d'une interview au National Post en juin 2013, alors qu'elle venait de remporter un prix pour son livre Dear Life:

«— Vous avez dit que Dear Life était le livre le plus autobiographique que vous aviez jamais écrit, surtout les quatre dernières nouvelles. Est-ce que cela rend votre victoire un peu plus particulière?
— Munro: Oui sans doute. Et un peu plus particulière parce que je ne vais probablement plus écrire. Donc c'est agréable de sortir en fanfare!»

Parlez d'une fanfare... Il s'agissait alors du Trillium Book Award. Elle a désormais, depuis ce 10 octobre 2013, le Nobel de littérature. Elle s'en réjouira. Elle confiait dans la même interview:

«C'est toujours formidable de recevoir un prix. Peu importe votre âge.»

Elle ajoutait être ravie de sa décision:

«Non pas que je n'adorais pas écrire. Mais je crois qu'à un moment donné, vous atteignez un stade où vous envisagez la vie différemment en quelque sorte. Et peut-être qu'à mon âge vous n'avez plus envie d'être aussi seul que l'est un écrivain. C'est comme devenir sociable au moment de la vie où c'est le moins logique.»

A l'époque de cette annonce, Lowen Liu écrivait dans Slate.com:

«Il pourrait donc ne plus jamais y avoir de nouvelles histoires signées Munro. Mais je vais m'en sortir –plus facilement, et je suis étonnée de le dire, que face à la même annonce venant de Philip Roth

Même si Munro n'écrit plus, expliquait la journaliste, «j'ai l'impression qu'elle a déjà fourni tout ce que l'on pouvait attendre d'elle, et ce qui reste est un effort de ma part pour dérouler et dérouler les esprits si complexes des personnages, des esprits qui, immanquablement, s'avèrent toujours être le mien».

L'oeuvre est complète, vous pouvez y aller et vous mettre à la lire, si comme beaucoup vous n'avez jamais ouvert un livre d'Alice Munro.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters