Culture / Culture

Star Trek, Star Wars, Independence Day... Qui a le plus gros vaisseau spatial?

Temps de lecture : 2 min

via Deviant Art

Si vous faites partie de ceux qui pensent que la taille compte, ce graphique est fait pour vous. Le blogueur Dirk Loechel a réalisé une infographie sur laquelle on peut comparer la taille de tous les vaisseaux spatiaux jamais utilisés dans des films, romans ou jeux vidéo de science-fiction. On peut y voir toutes les navettes de Star Wars, Star Trek ou Stargate Atlantis, mais aussi celles d’œuvres moins connues comme Eve ou Legend of the Galactic Heroes.

via Deviant Art

Le titre de la plus grosse navette spatiale revient finalement au vaisseau mère d’Independence Day, qui mesure environ 24.000 mètres de long –la ville de Paris, en comparaison, ne fait que 18 kilomètres de long d'est en ouest.

Pas loin derrière, on retrouve l’Executor Super Destroyer de Star Wars (19.000 mètres). Les vaisseaux de Star Trek, à côté, sont de dimension lilliputienne: l’USS Defiant, notamment, ne mesure que 122 mètres.

Quelques vaisseaux manquent à l’appel: par exemple, vous n’y trouverez pas le Nostromo d’Aliencette autre infographie, réalisée par Jeff Russell, nous indique qu’il mesure 243,8 mètres.

Si vous êtes fans des vaisseaux spatiaux, venez donc les comparer grâce à notre calculateur de vitesse!

Anaïs Bordages

Newsletters

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

Moses Farrow, le fils de Woody Allen et Mis Farrow s'exprime, il faut aussi l'écouter

[BLOG You will never hate alone] Dans un long texte pudique et toute en retenue, Moses Farrow tient à dire sa vérité. À ses yeux, son père n'a jamais pu commettre les actes qui lui sont reprochés.

«Portnoy et son complexe», entre plaisir solitaire et vérité universelle

«Portnoy et son complexe», entre plaisir solitaire et vérité universelle

Philip Roth n'aurait sans doute pas imaginé que son roman aiderait un homme transgenre confiné dans un refuge pour femmes victimes de violences conjugales.

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

Newsletters