Culture

Shalimar de Guerlain, la pub interminable qui exaspère les cinéphiles

Temps de lecture : 2 min

La pub Shalimar de Guerlain.
La pub Shalimar de Guerlain.

Si vous allez régulièrement au cinéma, le coup de gueule poussé par nos amis de Vodkaster vous parlera sans doute: le site consacre un billet irrité à la nouvelle pub Shalimar de Guerlain, diffusée dans de très nombreux réseaux sur le créneau normalement réservé aux bandes-annonces (c’est-à-dire après les pubs «normales»).

Un spot qui «exaspère les cinéphiles» par sa longueur, «son esthétique de grand magasin» ou la façon dont il démystifie le cinéma avec son esthétique pseudo-malickienne —la musique est tirée de l'oeuvre de Hans Zimmer, collaborateur du cinéaste sur La Ligne rouge.

Au point de parfois provoquer des huées parmi les spectateurs lors de sa diffusion… «Et avec tout ça, mine de rien, l'envie d'aller au cinéma s'estompe un peu, comme les effluves imaginaires, pornos et même pas chics, de ce parfum hideux», conclut Vodkaster.

Si vous voulez vous infliger le spot, le voici:

Newsletters

Jean-Pierre Bacri, une vie sans faire semblant

Jean-Pierre Bacri, une vie sans faire semblant

Ce lundi, l'acteur est mort d'un cancer, à l'âge de 69 ans.

Les différences entre «La Chronique des Bridgerton» de Netflix et les livres

Les différences entre «La Chronique des Bridgerton» de Netflix et les livres

Les romans de Julia Quinn ont servi de source d'inspiration, mais la réalisatrice Shonda Rhimes a pris bon nombre de libertés avec le récit d'origine.

Jusqu'au XIXe siècle, le couvre-feu était la norme

Jusqu'au XIXe siècle, le couvre-feu était la norme

Ce qui s'apparente à une mesure militaire est, au regard du temps long, d'abord une mesure de police chrétienne visant à mieux différencier le cycle du jour de celui de la nuit.

Newsletters