CultureCulture

Shalimar de Guerlain, la pub interminable qui exaspère les cinéphiles

Jean-Marie Pottier, mis à jour le 25.09.2013 à 17 h 28

La pub Shalimar de Guerlain.

La pub Shalimar de Guerlain.

Si vous allez régulièrement au cinéma, le coup de gueule poussé par nos amis de Vodkaster vous parlera sans doute: le site consacre un billet irrité à la nouvelle pub Shalimar de Guerlain, diffusée dans de très nombreux réseaux sur le créneau normalement réservé aux bandes-annonces (c’est-à-dire après les pubs «normales»).

Un spot qui «exaspère les cinéphiles» par sa longueur, «son esthétique de grand magasin» ou la façon dont il démystifie le cinéma avec son esthétique pseudo-malickienne —la musique est tirée de l'oeuvre de Hans Zimmer, collaborateur du cinéaste sur La Ligne rouge.

Au point de parfois provoquer des huées parmi les spectateurs lors de sa diffusion… «Et avec tout ça, mine de rien, l'envie d'aller au cinéma s'estompe un peu, comme les effluves imaginaires, pornos et même pas chics, de ce parfum hideux», conclut Vodkaster.

Si vous voulez vous infliger le spot, le voici:

Jean-Marie Pottier
Jean-Marie Pottier (942 articles)
Rédacteur en chef, responsable de la newsletter politique «Le Jour d'après». Auteur de «Indie Pop 1979-1997» et «Ground Zero. Une histoire musicale du 11-Septembre» (Le Mot et le Reste).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte