CultureCulture

«Les Simpson», une série pour matheux

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 23.09.2013 à 13 h 01

Capture d'écran Fox © 

Capture d'écran Fox © 

Si vous ne comprenez rien aux maths compliquées, voire que, comme moi, vous ne compreniez plus rien passé la 5e, alors une bonne partie des blagues des Simpson vous échappent. Car c’est tout juste s’il ne faut pas un doctorat en maths pour saisir l’ensemble de la série.

Dans un article du Guardian, le journaliste scientifique Simon Singh explique:

«L’équipe de scénaristes de la série comprend plusieurs poids lourds en mathématiques. Al Jean, qui a travaillé sur les premiers épisodes avant de devenir producteur exécutif, est allé à Harvard pour étudier les maths alors qu’il n’avait que 16 ans. D’autres ont des diplômes tout aussi impressionnants en maths, quelques-uns peuvent même se targuer d’avoir des doctorats et Jeff Westbrook a démissionné de son poste de chercheur senior à Yale pour écrire des dialogues pour Homer, Marge et les autres habitants de Springfield. En quittant l’université pour les studios de la Fox, ces auteurs gardèrent leur passion pour les chiffres, et ont discrètement truffé des douzaines d’épisodes de références mathématiques.»

Exemple: dans Bart-ball, troisième épisode de la saison 22, Lisa entraîne une équipe de baseball de façon purement mathématique. A un moment de l’épisode, elle examine une série de livres, parmi lesquels un est titré e + 1 = 0.

«Pour un œil novice, ce n’est qu’une équation de plus», concède le Guardian. «Pour l’œil mathématique, c’est la plus belle équation de l’Histoire, parce qu’elle combine cinq des ingrédients mathématiques fondamentaux (0, 1, e, i, et π) dans une seule, élégante, recette. On l’appelle l’identité d’Euler.»

L'écriture de la série est elle-même mathématique, estime Al Jean. Il expliquait dans une interview à Nature, en 2007, envisager «l'écriture comique de façon mathématique» et affirmait chercher les chutes de la façon dont on résoud une équation.

Mais si vous n'êtes pas matheux et si certaines blagues de la série demeurent mystérieuses pour vous, les Simpson peuvent néanmoins vous aider. En 2002, le Los Angeles Times expliquait que «la préoccupation de la série vis-à-vis de l’incapacité à compter et l’ignorance des maths en général a été remarquée dans les cercles universitaires. Deux professeurs de maths, Andrew Nestler du Santa Monica College et Sarah J. Greenwald de l’Appalachian State University en Caroline du Nord ont compilé plus de cent références mathématiques [de la série], depuis la plus simple à la plus sophistiquée». Et ils s’en servaient pour donner des conférences:
«Ils voulaient trouver une manière de faire comprendre aux étudiants mal à l’aise, ou même effrayés par les maths, que le sujet ne doit pas être si intimidant, voire peut être drôle.»
Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (740 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte