CultureCulture

«Fifty Shades of Grey», le livre le plus oublié dans les hôtels

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 02.09.2013 à 11 h 00

Couvertures des trois tomes de Fifty Shades, d'E.L. James.

Couvertures des trois tomes de Fifty Shades, d'E.L. James.

De tous les honneurs reçus depuis son succès, ce n'est pas forcément celui dont E.L. James sera la plus fière: l'auteure de la trilogie Fifty Shades a été sacrée auteure la plus susceptible de voir ses livres oubliés dans une chaîne d'hôtels bon marché de Grande-Bretagne —les Travelodge, sorte de Formule 1 local.

Le Guardian explique:

«La multimillionaire est apparue trois fois avec sa trilogie Fifty Shades dans le classement annuel de cette chaîne des livres les plus oubliés dans les chambres. Elle s'est assurée la première place avec pas moins de 1.209 exemplaires de Fifty Shades Freed [le troisième tome] oubliés.»

L'auteure peut se consoler: si l'ennui ou l'oubli pur et simple font partie des motifs évoqués par les voyageurs, le fait d'avoir fini sa lecture et de vouloir laisser le livre à d'autres est la première raison évoquée. Sans compter qu'E.L. James se trouve pour une fois sur une liste aux côtés de Francis Scott Fitzgerald (Gatsby Le Magnifique fait son entrée dans la liste de livres les plus oubliés, à la vingtième place), ce qui ne lui arrivera pas souvent.

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (740 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte