CultureCulture

Cultivés, romanciers, glandeurs: ce que la presse estivale dit des Français

Charlotte Pudlowski, mis à jour le 29.08.2013 à 10 h 58

Photo de l'édition du Monde du 22 août 2013. © CP

Photo de l'édition du Monde du 22 août 2013. © CP

Les Français sont cultivés, ont un véritable appétit pour la fiction et le débat d'idées et ce sont des glandeurs. C'est grosso modo ce qui ressort d'un article du New York Times sur la presse française et ses séries d'été.

Alors que dans beaucoup de pays —et notamment aux Etats-Unis— les éditions estivales des journaux ne sont pas si différentes de celles du reste de l'année (les journalistes ont moins de vacances: le New York Times, par exemple, garde sa taille habituelle), en France, les journaux, l'été, sont en cure d'amaigrissement. Le nombre de papiers diminue (y compris à Slate...) et les journalistes cherchent parfois à faire du remplissage à défaut d'avoir de vraies informations (l'actualité française manque, les politiques prennent aussi des vacances, les interlocuteurs aussi).

«Plutôt que d'être perçus comme abscons ou illisibles, les journaux qui offrent des séries historiques de haute volée, ou bien décalées (il y a eu une série sur les autopsies célèbres et une autre sur les imposteurs connus) marchent bien», écrit le New York Times. «Si vous les lisez attentivement, certains de ces articles sont très politiques, mais moins dogmatiques que des éditoriaux. Ils font appel à la passion qui existe en France pour les discussions littéraires et les débats d'idées.»

Selon le quotidien, l'été est aussi la soupape des journalistes qui se rêvent écrivains. Erwann Gaucher, directeur des sites régionaux de France Télévisions, explique que «beaucoup de journalistes en France sont des écrivains frustrés, et soudain l'été ils ont un peu d'espace pour écrire sur des sujets qui ne sont plus du journalisme».

Charlotte Pudlowski
Charlotte Pudlowski (741 articles)
Rédactrice en chef de Slate.fr
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte