Tech & internet / Culture

Les smileys de l'iPhone sont racistes :(

Temps de lecture : 2 min

Source: imgur
Source: imgur

Chez Apple, ils ne doivent pas être «:-D» en ce moment. Vous connaissez peut-être les Emojis. Ce sont les smileys qui agrémentent les conversations par SMS des usagers d'iPhones.

Et bien Fast Company a repéré une pétition demandant à Apple d'intégrer des Emojis moins racistes. A l'approche de la nouvelle version du système d'exploitation des téléphones Apple, iOS7, les utilisateurs se plaignent du manque de visages non-blancs dans les smileys disponibles. Pour l'instant, celle-ci a recueilli 2.000 signatures.

Comme le rappelle Motherboard, les Emojis n'appartiennent initialement pas à Apple mais viennent d'une application japonaise. En revanche, un clavier a été ajouté, avec plusieurs centaines de smileys, à partir d'iOS5. C'est bien le clavier d'Apple qui est visé par la pétition:

«Si ces Emoji deviennent le nouveau standard pour Twitter et les textos, nous pensons qu'il serait bien qu'ils reflètent la diversité des gens qui les utilisent.»

En décembre 2012 déjà, la chanteuse Miley Cyrus s'était indignée qu'il n'y ait pas plus de diversité dans les smileys.

Pour l'instant, les Emoji intègrent des couples gays et lesbiens (mais blancs), un visage –apparemment– asiatique et une tête enturbannée à la peau mate (arabe/turban...on peut se demander ce qui est le plus raciste). Ce qui perturbe le plus les pétitionneurs est bien l'absence de visage de couleur noire. En avril dernier, ce problème était déjà soulevé.

Si aujourd'hui ces smileys sont aussi un moyen de différencier les possesseurs d'iPhone des autres (et ça n'est pas du goût de tout le monde), il est probable qu'ils seront bientôt disponibles sur la plupart des téléphones mobiles.

Les problèmes liés aux smileys ne sont pas nouveaux et les exemples sont légion. Il suffit de fouiner dans les forums (souvenez-vous, c'est ce qu'on utilisait avant Facebook, Twitter et Google +) pour voir que l'absence de diversité des smileys est à la fois sujet de débat et, bien souvent, de rigolade. Si vous avez la flemme, des exemples ici, ici, ici, ici, ou encore .

Florian Reynaud

Newsletters

Au Japon, une intelligence artificielle va aider les professeurs à détecter le harcèlement scolaire

Au Japon, une intelligence artificielle va aider les professeurs à détecter le harcèlement scolaire

Des technologies similaires sont déjà utilisées par les réseaux sociaux pour détecter le harcèlement en ligne.

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Cette directrice d’école lit une histoire du soir à ses élèves via Facebook live

Les «Tucked-in Tuesdays» de Belinda George connaissent un grand succès.

N'interagissez pas avec les marques sur Facebook, vous risqueriez de le regretter

N'interagissez pas avec les marques sur Facebook, vous risqueriez de le regretter

Un projet de recherche a mis en évidence que les internautes rencontrent plus d’expériences négatives avec du contenu promotionnel que dans le cadre d’interactions interpersonnelles.

Newsletters