Tech & internet / Culture

Les smileys de l'iPhone sont racistes :(

Temps de lecture : 2 min

Source: imgur
Source: imgur

Chez Apple, ils ne doivent pas être «:-D» en ce moment. Vous connaissez peut-être les Emojis. Ce sont les smileys qui agrémentent les conversations par SMS des usagers d'iPhones.

Et bien Fast Company a repéré une pétition demandant à Apple d'intégrer des Emojis moins racistes. A l'approche de la nouvelle version du système d'exploitation des téléphones Apple, iOS7, les utilisateurs se plaignent du manque de visages non-blancs dans les smileys disponibles. Pour l'instant, celle-ci a recueilli 2.000 signatures.

Comme le rappelle Motherboard, les Emojis n'appartiennent initialement pas à Apple mais viennent d'une application japonaise. En revanche, un clavier a été ajouté, avec plusieurs centaines de smileys, à partir d'iOS5. C'est bien le clavier d'Apple qui est visé par la pétition:

«Si ces Emoji deviennent le nouveau standard pour Twitter et les textos, nous pensons qu'il serait bien qu'ils reflètent la diversité des gens qui les utilisent.»

En décembre 2012 déjà, la chanteuse Miley Cyrus s'était indignée qu'il n'y ait pas plus de diversité dans les smileys.

Pour l'instant, les Emoji intègrent des couples gays et lesbiens (mais blancs), un visage –apparemment– asiatique et une tête enturbannée à la peau mate (arabe/turban...on peut se demander ce qui est le plus raciste). Ce qui perturbe le plus les pétitionneurs est bien l'absence de visage de couleur noire. En avril dernier, ce problème était déjà soulevé.

Si aujourd'hui ces smileys sont aussi un moyen de différencier les possesseurs d'iPhone des autres (et ça n'est pas du goût de tout le monde), il est probable qu'ils seront bientôt disponibles sur la plupart des téléphones mobiles.

Les problèmes liés aux smileys ne sont pas nouveaux et les exemples sont légion. Il suffit de fouiner dans les forums (souvenez-vous, c'est ce qu'on utilisait avant Facebook, Twitter et Google +) pour voir que l'absence de diversité des smileys est à la fois sujet de débat et, bien souvent, de rigolade. Si vous avez la flemme, des exemples ici, ici, ici, ici, ou encore .

Newsletters

Bienvenue sur Hundub, le Facebook hongrois complotiste

Bienvenue sur Hundub, le Facebook hongrois complotiste

Conçue comme une alternative au géant américain, cette nouvelle plateforme aux 40.000 utilisateurs, dont le Premier ministre Viktor Orbán, prône une liberté d'expression quasi illimitée.

Les plateformes de streaming vous disent-elles quoi écouter?

Les plateformes de streaming vous disent-elles quoi écouter?

Leurs équipes éditoriales, leurs capacités d'adaptation et leur positionnement sur le marché guident non seulement leurs stratégies, mais également nos pratiques d'écoutes.

Bannir Trump pour réduire les discours de haine sur les réseaux sociaux

Bannir Trump pour réduire les discours de haine sur les réseaux sociaux

Twitter a lâché Trump, et le débat public ne s'en portera que mieux.

Newsletters