CultureCulture

10 films improbables à ne pas rater (ou voir) en août

Alexandre Hervaud, mis à jour le 11.08.2013 à 11 h 48

Marre des blockbusters estivaux? Voici une sélection de perles sortant en salle, en VOD, en festival ou en piratage potentiel.

"Sauf qu'à Disneyland, les pirates, ils bouffaient pas les touristes" - DR

"Sauf qu'à Disneyland, les pirates, ils bouffaient pas les touristes" - DR

Comme promis, après une première fournée en juillet, nous revoilà avec une édition spéciale de Trailer est-il? façon «summer mix volume 2». Encore une fois, c'est une véritable orgie de propositions ciné que l'on vous offre ici. Sorties salles, direct-to-VOD, projos de festival ou DVD en import, on a pioché un peu partout.

Je t'aime à l'italienne

Commençons si vous le voulez bien par Cha Cha Cha, un thriller sorti cette semaine dans les salles françaises (enfin, sur un total de 16 écrans...) et qui nous vient de l'autre côté des Alpes. Depuis combien de temps n'avez-vous pas vu un bon polar italien en salle? Pour ma part, ça doit remonter à 2006 et l'épatant Arriverderci amore, ciao de Michele Soavi.

Il faut dire que le cinéma transalpin, déjà pas forcément bien distribué en France, n'est pas au mieux de sa forme –il est loin le temps des néo-polar (poliziottesco) aux noms qui chantent, comme Le cynique, l'infâme, le violent. Réalisé par Marco Risi (fiston de Dino Risi, réalisateur de Parfum de Femme), Cha Cha Cha raconte l'histoire d'un ex-flic enquêtant à Rome sur la mort suspecte d'un ado.

Au rayon come-back improbable, Cha Cha Cha marque celui l'ex-mannequin Eva Herzigova, de retour devant la caméra après neuf ans d'absence. Sa famélique fiche IMDb nous a rappelé sa participation au nanar fumeux de Jean-Marie Poiré, Les Anges Gardiens, dans lequel elle incarnait un personnage joliment baptisé Tchouk Tchouk Nougat.

Johnny Depp Throat

Cette semaine marque aussi le retour sur les écrans français de la team Pirates des Caraïbes avec Lone Ranger, blockbuster westernien au budget supérieur à la somme payée par Jeff Bezos pour acheter le Washington Post et auréolé d'un parfum de bide infamant outre-Atlantique.

Sachant que la dernière fois qu'une mega-production Disney a connu un tel sort, c'était pour le très fun John Carter, on ira voir ce Lone Ranger avec enthousiasme.

Ceci dit, afin de ne pas lui donner encore plus d'exposition que celle déjà payée à grands frais marketing, privilégions ici plutôt sa parodie porno prévue pour septembre dans laquelle le rôle de Johnny «Tonto» Depp est repris par une jeune asiatique, la pornstar Adrianna Luna, que les amateurs ont peut-être déjà vue à l'œuvre dans Let Me Suck You 5, Bikini Clad Cum Sluts 2 ou, mon préféré en termes de titraille, Boobaholics Anonymous 7. Ces films existent vraiment.

Punch Drunk Hate

Danny Boyle est-il responsable du sort de Welcome To The Punch, polar musclé anglais cantonné à une sortie direct-to-video en France depuis le 1er août? Sans doute, puisqu'on imagine que le distributeur du film n'a pas voulu le sortir en salle quelques semaines après ou avant le Trance de Boyle, sachant que le classieux James McAvoy est la tête d'affiche des deux projets.

Welcolme To The Punch, produit par Riddley Scott et signé Eran Creevy, a pourtant de solides arguments, ne serait-ce que niveau casting: on y retrouve notamment Mark Strong, Peter Mullan, Jason Flemyng et David Morrisey, soit la fine fleur des gueules de porte-bonheur d'outre-Manche. Chasse à l'homme, gunfights homériques et poursuites pétaradantes sont au programme à en juger par le cool trailer qui suit (en VO non sous-titrée, mais voici un lien vers la VF pour les non anglophones):

La France qui rêve

Connaissez-vous le réalisateur Srinath Christopher Samarasinghe? Nous non plus, mais son récent passage sur RFI nous apprend que l'homme, né en Iran en 1978, a grandi à Paris et que son grand-père, gérant d'un cinéma au Sri Lanka, lui a donné le goût de raconter des histoires.

A en juger par la bande-annonce de son premier film, Un nuage dans un verre d'eau, qui sortira en salle le 14 août, les histoires de Samarasinghe sortent heureusement du tout venant de la production made in France. Le film s'intéresse sur la relation entre deux voisins d'un immeuble parisien, un vieil Egyptien et une prostituée roumaine. Quand le pépé disparaît, le film semble basculer dans l'onirisme à renfort d'animation. Le casting permet de retrouver Gamil Ratib, 86 ans au compteur, déjà présent au générique de Lawrence d'Arabie! Signalons que le même 14 août sortira un autre film mixant animation et prise de vues réelles, An Oversimplification of her beauty, produit par Jay-Z, déjà évoqué dans Trailer est-il?.

Paranormal Chienlit

Le nombre de parodies de Paranormal Activity, le soporifique carton surprise de 2007 qui a relancé la mode du found footage, est tellement élevé que même les wikipediens anglophones semblent totalement à la ramasse dès lors qu'il s'agit d'en dresser une liste exhaustive, et se contentent d'évoquer des clins d'oeil télévisuels à la chose. Pensez donc, même Norman et un ex-Robin des Bois s'y sont essayés –sans succès.

Côté films américains, en plus de la pseudo comédie sexy Paranormal Whactivity, on peut citer A Haunted House, avec Marlon Wayans, qui sortira par chez nous directement en vidéo en octobre –votre serviteur a tenu exactement 7 minutes devant la chose. On peut également mentionner Scary Movie 5 (sans Marlon Wayans donc, pourtant à l'initiative de la franchise avec ses frangins) avec Charlie Sheen et qui semble tellement mauvais qu'aucune distribution française ne semble à l'ordre du jour.

Et puis il y a le film qui nous intéresse aujourd'hui, Paranormal Movie, uniquement proposé en VOD depuis peu dans notre contrée, ce qui semble bien suffisant à en juger par la merditude annoncée. Fun fact: le titre original de cette énième parodie est 30 Nights of Paranormal Activity with the Devil Inside the Girl with the Dragon Tattoo. Rien de surprenant venant du réalisateur de The 41-Year-Old Virgin Who Knocked Up Sarah Marshall and Felt Superbad About It aka «l'homme qui faisait des titres de films à chier pour berner les gens sur Netflix ou Google».

Bonus : l'ironie de l'histoire avec ce changement de titre pour le marché français, c'est qu'il existe vraiment une autre parodie ricaine de Paranormal Activity dont le titre original est Paranormal Movie. Le résultat a l'air tout aussi infamant mais la chose a au moins le mérite d'avoir des has been rigolos en guests (Eric Roberts, Kevin Sorbo, Tom Sizemore) ainsi qu'un jouissif gag sur le piratage en fin de bande-annonce, que l'on se sent du coup obligé de vous infliger ici-même:

Les mystères du Québec

Pendant que le gouvernement québécois prépare discrètement son diabolique plan d'installer un Parc Jurassique sur les terres de nos cousins d'Amérique à en croire une personne bien informée, les cinéastes de la belle province continuent de livrer des films qui ne sortiront probablement jamais en France, ou alors pour mieux être remaké six ans ou six mois plus tard.

C'est peut-être le sort qui attend Lac Mystère, nouveau film de Erik Canuel (Bon Cop, Bad Cop), dont le héros est un homme isolé près d'un lac pour y couler des jours peinard. En lieu et place de tranquillité, le brave homme va vite se retrouver impliqué dans une histoire mêlant criminel en fuite, voisin relou, noyé disparu, danseuse et flic fou. Si comme un certain collaborateur de Slate.fr vous avez l'occasion de traîner plus ou moins dignement du côté de Montréal cet été, vous pourrez y découvrir ce film qui sort là-bas le 23 août, et qui permet de retrouver un Laurent Lucas inquiétant. Enfin personnellement, cet acteur m'a toujours inquiété, même dans ses rôles de gentils.

Fire Walks With Me

Du 26 août au 2 septembre prochain, pendant que vous serez en train de subir les reportages de JT «sur les derniers préparatifs avant la rentrée» ou encore d'inspirants micro-trottoirs sur «ces saisonniers qui partent faire les vendanges précoces», environ 60.000 personnes attifés comme des figurants de Mad Max 4 iront guincher dans un coin paumé, sec et poussiéreux du Nevada pour créer en plein désert une ville temporaire, le tout dans un esprit festif probablement alimenté par tout ce que la planète compte de stupéfiants.

Vous l'aurez deviné, on cause bel et bien du Burning Man, à l'honneur dans le documentaire Spark: a Burning Man Story, remarqué au dernier festival de SXSW, qui sort dans quelques salles ricaines ce mois-ci et ne devrait pas tarder à être visible en vidéo. Les images font en tout cas très envie –et peur–, un peu comme la perspective d'aller enfin sur place voir de quoi il en retourne.

Very Irish Trip

Le cinéma irlandais n'est pas le dernier pour nous faire marrer, et la bonne surprise du gore et drôle Grabbers (avec ses héros forcés de picoler pour survivre une invasion alien) l'a récemment démontré. Ce que le spectateur français moyen ignore sans doute, c'est qu'une récente sortie au pays de la Guinness a fait péter les scores du box office local: The Hardy Bucks Movie, comédie sur fond d'irlandais beaufs partant en road trip vers la Pologne pour voir un match de l'équipe irlandaise de football. Comparé par certains à un Very Bad Trip sauce irish, le film a cassé la baraque dans son pays d'origine, où Universal s'est chargé de la distribution. Pas mal pour un projet tiré d'une web série à succès à moitié improvisée devenue un vrai phénomène (show TV, tournée) dans son pays. On doute fort que le film traverse un jour la Manche, mais il vient de sortir en vidéo et sur les autoroutes de l'information pirate.

Le voyage de Tai Chi Hero

Fin 2012, le cinéma de Hong Kong a été marqué par la sortie, à un mois d'intervalle, de deux films d'arts martiaux en costumes proposés en 3D relief: Tai Chi 0 suivi de Tai Chi Hero. Les deux films, signés Stephen Lung, ont été tournés simultanément et racontent sur fond de guerre chinoise du XIXe siècle les aventures de Yang Luchan, un gaillard doté de pouvoirs extraordinaires.

Ne comptez pas sur nous pour essayer d'en dire plus, les coups de tatanes dantesques du trailer devraient suffire à convaincre les plus récalcitrants. Histoire d'en mette plein les yeux –mais en 2D, faut pas pousser– le distributeur français Wild Side (qui a sorti le premier volet début juillet tandis que le second sera dispo fin août) a compilé des scènes des deux films dans une seule et même bande-annonce:

Hippies vs T-rex

Achevons cette sélection estivale par un film d'ores et déjà disponible sur Vimeo On Demand, la plateforme que nous évoquions lors de la fournée précédente. Pour moins de 6 dollars, vous pouvez déguster légalement le film Raptor Ranch, comédie horrifique racontant les mésaventures de jeunes fumeurs de joints coincés dans un patelin texan où un vieux scientifique timbré a recréé des dinosaures dans son ranch.

Vous pensez à Jurassic Park? Vous avez tort, les effets spéciaux sont bien moins aboutis que ceux de 1993 pour Spielberg, mais, et c'est un grand MAIS, le film troque Jeff Goldblum contre Lorenzo Lamas, l'éternel Rebelle de nos après-midi désoeuvrées devant TF1! Dans le film, des hippies se font bouffés par des raptors et autres T-Rex, et ce dans à peu près toutes les situations imaginables.

Notons que le film a l'air assez drôle au premier degré, contrairement aux bouses à base de monstres géants pondus par The Asylum et compagnie comme le globalement affreux Sharknado qui fit le buzz en juillet outre-Atlantique.

Hot Bonus Track of the Dead

En toute franchise, le vrai film qu'on attend le plus en ce mois d'août 2013, est bien entendu Le Dernier pub avant la fin du monde, des génies derrière Shaun of the Dead et Hot Fuzz. Remercions encore Edgar Wright et sa bande de s'être impliqué pour changer la date de sortie française initialement calée à la mi-octobre, et finalement avancée au 28 août prochain. OH MY GOD PLUS QUE TROIS SEMAINES. Le sort indigne réservé à son fun Scott Pilgrim, téléchargeable des semaines avant sa sortie française, a visiblement laissé des traces...

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte