CultureCulture

Colbert: l'annulation surprise des Daft Punk était-elle une opération de communication?

Cécile Dehesdin, mis à jour le 07.08.2013 à 12 h 33

Capture d'écran de la vidéo

Capture d'écran de la vidéo

Daft Punk était apparemment censé venir sur le plateau télé de Stephen Colbert, hilarant comique américain qui joue dans The Colbert Report un présentateur télé complètement conservateur, pour jouer en direct son tube de l'été Get Lucky.

Mais d'après Stephen Colbert, le groupe a annulé au dernier moment pour des raisons contractuelles, parce qu'il doit faire une apparition surprise (plus trop surprise maintenant) aux MTV Video Music Awards fin août, et ne pas participer à d'autres émissions télé d'ici là.

Résultat, Stephen Colbert ne s'est pas laissé abattre et a proposé son propre clip de Get Lucky à la place, avec ses copains célèbres comme les acteurs Matt Damon, Jeff Bridges, Bryan Cranston de la série Breaking Bad, ou l'autre présentateur de talk-show du soir Jimmy Fallon:

Le clip se suffirait en lui-même, mais sa genèse est aussi toute une histoire. Stephen Colbert a donc annoncé la venue de Daft Punk, sur Twitter. Mais il a ensuite annoncé sur son émission que, bien que son équipe ait demandé à «clic et clac» de venir depuis un mois, on l'a prévenu au dernier moment que c'était impossible:

«Apparemment, les Daft Punk vont faire une apparition surprise aux MTV Video Music Awards. Ne le dites à personne, parce que, détail amusant: personne ne me l'a dit jusqu'à hier 14 heures.»

Il montre ensuite une capture d'écran d'un supposé email envoyé par le responsable de MTV datant donc du 5 août, expliquant que le groupe et son label ont promis à MTV l'exclusivité jusqu'aux VMAs:

Capture d'écran par popwatch

Comment Colbert a-t-il réussi à amasser autant de stars en si peu de temps pour son super clip? D'autant que la partie filmée sur le plateau de Jimmy Fallon l'a été fin juillet, soit bien avant que Stephen Colbert ait été prévenu d'après ses dires.

La théorie du complot, c'est que tout ceci n'est qu'une vaste opération promotionnelle: MTV et Comedy Central appartiennent à la même entreprise, Viacom. De là à dire que Daft Punk n'avait jamais prévu de venir sur le plateau et que tout a été organisé pour faire gonfler les attentes des MTV VMAs, il n'y a qu'un pas que Pitchfork franchit allègrement, trouvant notamment que la performance du chanteur Robin Thicke –à la place des Daft Punk– semble trop bonne pour être aussi impromptue.

La théorie moins complotiste, avancée sur Reddit par un utilisateur qui dit travailler sur l'émission, est la suivante: Daft Punk n'était pas censé jouer. Ils étaient censés venir sur le plateau pour un sketch où Stephen Colbert était déçu qu'ils ne veuillent pas jouer. D'après «colbertguy» (à prendre avec des pincettes donc), c'est que c'est devenu «une prophétie auto-réalisatrice quand MTV a refusé de les laisser venir s'ils devaient jouer aux VMAs. Ils ont simplement changé l'angle du sketch quand la fiction est devenue réalité»

Le fait que Colbert soit allé danser avec Fallon bien avant l'émission fonctionne avec les deux théories. Vous pouvez choisir celle que vous préférez, attendre une potentielle explication officielle, ou simplement regarder Matt Damon danser avec des confettis sur Get Lucky.

C.D.

Cécile Dehesdin
Cécile Dehesdin (610 articles)
Rédactrice en chef adjointe
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte