Culture

Fox News à un universitaire: «Pourquoi un musulman écrit-il un livre sur Jésus?»

Temps de lecture : 2 min

Capture d'écran de l'interview de Reza Aslan sur Fox News en juillet 2013
Capture d'écran de l'interview de Reza Aslan sur Fox News en juillet 2013

La concurrence est lourde en la matière, mais cette interview est peut-être la plus gênante, la plus embarrassante jamais enregistrée par Fox News. Au moins de mémoire récente.

La présentatrice Lauren Green a reçu vendredi dans son émission l’universitaire Reza Aslan, pour parler de son livre Zealot: The Life and Times of Jesus of Nazareth [Zélote: vie et époque de Jésus de Nazareth], qui a récemment créé l’agitation sur Internet. Lauren Green va sur le champ à l’essentiel:

«Vous êtes musulman, alors pourquoi écrivez-vous un livre sur le fondateur du christianisme?»

Reza Aslan se montré quelque peu sidéré:

«Bon, pour être clair, je suis un universitaire spécialiste des religions avec quatre diplômes, dont un sur le Nouveau Testament, qui lit couramment le grec de la Bible, qui a étudié les origines du christianisme pendant vingt ans, et qui s’avère aussi être musulman.»

Mais Lauren Green ne lâche rien:

«Il n’empêche que ça soulève quand même cette question: pourquoi vous intéresseriez-vous au christianisme?»

Reza Aslan se met donc à parler lentement à Lauren Green, comme à un enfant:

«Parce que c’est mon travail en tant que chercheur. Je suis un professeur de science des religions, j’étudie le Nouveau Testament. C’est comme ça que je gagne ma vie, en fait.»

Lauren Green insiste, lui reprochant de ne pas dire qu’il est musulman et en lui demandant si, en fait, un musulman qui écrit un livre sur Jésus ce n'est pas comme un Démocrate écrivant un livre sur l’ancien président Républicain Ronald Reagan.

Reza Aslan est devenu au cours des dernières semaines la cible de la rhétorique antimusulmane à la suite des nombreuses apparitions médiatiques qu’il a faites dans le cadre de la promotion de son ouvrage. L’auteur et pasteur John Dickerson a sévèrement critiqué les médias sur FoxNews.com, affirmant que les journalistes «ont oublié de mentionner qu’[Aslan] était un pieux musulman». Dans un papier sur WorldNetDaily, Pamela Geller écrit que «les ouvriers du djihad tels que le vicieux Reza Aslan sont portés sur les épaules des médias et de l’intelligentsia comme des héros du football à la fin d’un match particulièrement acharné». Beaucoup de ceux qui défendent ce point de vue se sont rendus sur Amazon pour noter le livre. Aslan «est un musulman et pas un historien» peut-on lire sur l’un des commentaires.

Daniel Politi

Traduit par Margaux Leridon

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

NDLR: le pasteur John Dickerson n'a bien sûr rien à voir avec le journaliste John Dickerson, qui écrit pour Slate.com.

Newsletters

Cannes jour 5: un âne mène le bal des modestes

Cannes jour 5: un âne mène le bal des modestes

«Eo», «L'Envol», «Les Harkis», «Un beau matin», «Goutte d'or», «Yamabuki»: nombre des plus beaux films découverts en ce début de Festival ont en commun de jouer les jeux de la fiction, souvent de la fable ou du conte, parfois de l'histoire collective ou personnelle, sans s'appuyer sur les surenchères des effets de spectaculaire.

«Top Gun Maverick»: «Top Gun», mais en bien

«Top Gun Maverick»: «Top Gun», mais en bien

Trente-six ans après la sortie du film originel, Joseph Kosinski réalise un nouveau divertissement qui surpasse en tous points le premier.

Festival de Cannes, jour 4: «Frère et sœur», le bruit et la fureur du vivant

Festival de Cannes, jour 4: «Frère et sœur», le bruit et la fureur du vivant

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin est un vertigineux et bouleversant affrontement entre Alice et Louis, qui se haïssent d'amour.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio