Culture / Culture

Et le tireur le plus rapide de l'Ouest est...

Temps de lecture : 2 min

Frank Lawton, de Deadwood, Dakota du sud, lors du Canadian Open Fast Draw Championships, le 21 juillet. Andy Clark/REUTERS
Frank Lawton, de Deadwood, Dakota du sud, lors du Canadian Open Fast Draw Championships, le 21 juillet. Andy Clark/REUTERS

Le photographe de Reuters Andy Clark a suivi le 20 et 21 juillet dernier le Canadian Open Fast Draw Championships, en gros l’homme le plus rapide de l’Ouest, une compétition qui attire à Aldergrove les plus fines gâchettes du Canada et des Etats-Unis. Né de Lucky Luke du mythe hollywoodien du cowboy, cette épreuve est toute bête: il s’agit de sortir son revolver de son ceinturon, viser, tirer et toucher une cible, le tout dans le moins de temps possible.

Nick «The Quick» Nica de Montreal. Andy Clark/REUTERS

Ici, pas de balles réelles, juste des balles à blanc, ou en cire, et les cibles sont soit des mannequins en acier ou des ballons qui explosent au contact de la cartouche à blanc. Un signal lumineux indique quand tirer et un chronomètre permet une précision au millième de seconde près.

James Weatherby, 80, of Aldergrove. Il en est à sa 40e compétition. Andy Clark/REUTERS

Dans le grand Ouest canadien, Aldergrove est en Colombie britannique, c'est la régionale de l’étape Nicole Franks qui a remporté l’épreuve dames.

Nicole Franks. Andy Clark/REUTERS

Chez les hommes, c’est un Californien, Jon Rivera, qui est devenu l’homme le plus rapide de l’Ouest. Il devance 7 autres compatriotes…

Slate.fr

Newsletters

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

New York, années 1980, souvenirs d’une époque disparue

Regarder les photographies de New York prises par Robert Herman dans les années 1980, c’est un petit peu comme regarder un film. Une fois transportés vers une époque de New York de plus en plus aimée et mythifiée à mesure qu’on s’en éloigne, le...

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Beyoncé et Britney Spears doivent beaucoup à Michael Jackson (pas le chanteur, le danseur)

Moonwalk, anti-gravity lean, balancé testiculaire… Michael Jackson maîtrisait certes des «steps» hors de portée du commun des mortels, mais il a surtout introduit une certaine idée du métissage chorégraphique sur les dance floors.

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Voici ce que vous auriez pu faire des 16.000 ans que vous avez passé à regarder «Gangnam Style»

Le clip de Gangnam Style, le tube du sud-coréen Psy, a dépassé la barre des 2 milliards de vues sur Youtube cette semaine. Depuis le 12 juillet 2012, date de mise en ligne de la vidéo sur YouTube, nous aurions ainsi passé plus de 140 millions d...

Newsletters