CultureCulture

Et le tireur le plus rapide de l'Ouest est...

Slate.fr, mis à jour le 28.07.2013 à 11 h 38

Frank Lawton, de Deadwood, Dakota du sud, lors du Canadian Open Fast Draw Championships, le 21 juillet. Andy Clark/REUTERS

Frank Lawton, de Deadwood, Dakota du sud, lors du Canadian Open Fast Draw Championships, le 21 juillet. Andy Clark/REUTERS

Le photographe de Reuters Andy Clark a suivi le 20 et 21 juillet dernier le Canadian Open Fast Draw Championships, en gros l’homme le plus rapide de l’Ouest, une compétition qui attire à Aldergrove les plus fines gâchettes du Canada et des Etats-Unis. Né de Lucky Luke du mythe hollywoodien du cowboy, cette épreuve est toute bête: il s’agit de sortir son revolver de son ceinturon, viser, tirer et toucher une cible, le tout dans le moins de temps possible.

Nick «The Quick» Nica de Montreal. Andy Clark/REUTERS

Ici, pas de balles réelles, juste des balles à blanc, ou en cire, et les cibles sont soit des mannequins en acier ou des ballons qui explosent au contact de la cartouche à blanc. Un signal lumineux indique quand tirer et un chronomètre permet une précision au millième de seconde près.

James Weatherby, 80, of Aldergrove. Il en est à sa 40e compétition. Andy Clark/REUTERS

Dans le grand Ouest canadien, Aldergrove est en Colombie britannique, c'est la régionale de l’étape Nicole Franks qui a remporté l’épreuve dames.

Nicole Franks. Andy Clark/REUTERS

Chez les hommes, c’est un Californien, Jon Rivera, qui est devenu l’homme le plus rapide de l’Ouest. Il devance 7 autres compatriotes…

 

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte