CultureCulture

JJ Cale, l'auteur de la chanson «Cocaine», est mort

Slate.fr, mis à jour le 27.07.2013 à 21 h 03

JJ Cale. Photo Jane Richey.

JJ Cale. Photo Jane Richey.

Le guitariste et chanteur américain JJ Cale est décédé ce vendredi en Californie des suites d’un infarctus. Il avait 75 ans. Initiateur du «Tulsa sound», un mélange de blues, de country et de jazz, son jeu de guitare, sa voix un peu nasillarde et son style très laid back puisait beaucoup chez Chet Atkins et Les Paul. Il était surtout connu en France pour avoir écrit deux titres popularisés par Eric Clapton, «After Midnight» et «Cocaine», et «Call Me the Breeze» de Lynyrd Skynyrd's.

Cocaine, version Clapton:

Cocaine, version JJ Cale:

After Midnight, version Clapton:

After Midnight, version Cale:

After Midnight, Cale + Clapton:

 

Ce n’est pas une surprise si ce guitariste de légende était plus célèbre pour ses compositions interprétées par d’autres : le natif d’Oklahoma City préférait l’ombre à la lumière, et n’a jamais réellement tenté de dépasser son statut de musicien culte, inspirant Clapton ou Mark Knopfler, le guitariste de Dire Straits.

Cale était même revenu à Tulsa, la ville de l’Oklahoma où il avait été élevé, après avoir tenté sa chance à Nashville, puis à LA à la fin des années 60. Fauché, mais avec son nom de scène, JJ, préféré à John Weldon. Il retournera en Californie, mais gardera son accent de «campagnard». Dans un entretien accordé au LA Times à l’occasion de la sortie de son 16e et dernier album en 2009, JJ Cale rappelait combien il aimait cette discrétion, accordant que très rarement des interviews, et généralement au téléphone.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte