Culture

Comment Wolverine peut mourir

Temps de lecture : 2 min

TWENTIETH CENTURY FOX
TWENTIETH CENTURY FOX

Wolverine est quasiment immortel. Aussi appelé Logan, le fameux héros aux griffes rétractables des Xmen a un squelette en adamantium, alliage de métal qui n'existe que dans l'univers Marvel, extrêmement résistant. Il vieillit très lentement, est immunisé contre les maladies, et pour ne rien gâcher, a une grande capacité de régénération. Sauf que dans The Wolverine (en français Wolverine: le combat de l'immortel), nouveau film sur le héros X-Men qui est sorti le mercredi 24 juillet, Logan perd une partie de ces caractéristiques. Il garde son squelette, mais le reste est grandement affaibli, voire a disparu.

Du coup, Popular Science s'est intéressé aux causes de mort les plus probable de l'un des plus célèbres X-Men. A l'aide de réflexions scientifiques, le site détermine les plus grandes faiblesses de Wolverine une fois ses pouvoirs envolés, ou du moins ce qu'il devrait craindre le plus. Et dans le top 3, on trouve... le cancer.

«Il existe de sérieux désavantages à un squelette métallique lourd. Maintenant que Wolverine a perdu son habileté à combattre la maladie et les infections, son ennemi le plus dangereux pourrait être le plus petit. La leucémie, un cancer qui affecte la moelle osseuse, se révélerait presque impossible à traiter. La chimiothérapie serait incapable de pénétrer l'adamantium et la moelle infectée, et la radiothérapie serait bien moins efficace avec tous ces métaux bloquant ou freinant les radiations.»

Il existe d'autres causes, tout aussi logiques. Wolverine est extrêmement sensible aux pouvoirs magnétiques comme ceux de Magneto. Ces pouvoirs sont déjà en capacité de tuer Logan, mais pour Popular Science, sans ses capacités régénératives, Wolverine se retrouve bien plus à la merci des aimants. Il serait possible de l'immobiliser, en lévitation, en le plaçant au milieu de gigantesques aimants, ou encore de simplement le tuer avec des forces magnétiques plus grandes. Enfin, l'autre grande menace, c'est le traumatisme crânien, puisque les tissus ne se régénèrent plus comme avant, les chocs à la tête deviennent le plus grand danger pour Logan.

Bien sur, les fans de comics ont déjà refait cent fois l'univers Marvel et exploité toutes les causes de décès de Wolverine, comme ici, où «mettre fin à ses pouvoir de régénération» est l'un des principaux moyens. Ce n'est pas la première fois que la science s'attaque aux super-héros. On sait par exemple ce qu'un coup de poing de Superman peut provoquer (indice: la mort pour commencer), ou encore que les toiles de Spiderman pourraient réellement arrêter un train.

Newsletters

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

Le film de Ninja Thyberg accompagne une jeune fille dans les méandres de l'industrie du hard californienne.

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

Dave Chappelle n'a pas changé, c'est nous qui nous sommes trompés sur son compte

On a cru que l'humoriste était progressiste, ce n'est pas le cas.

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio