CultureCulture

10 films improbables à ne pas rater (ou voir) en juillet

Alexandre Hervaud, mis à jour le 14.07.2013 à 9 h 14

TRAILER EST-IL? Marre des blockbusters estivaux? Voici une sélection de perles sortant en salle, en VOD, en festival ou en piratage potentiel.

Cours, Singam, cours ! - DR

Cours, Singam, cours ! - DR

Comme promis, nous revoilà avec une édition spéciale de Trailer est-il?, une sorte de «summer mix volume 1» en quelque sorte, car il s'agit de l'unique sélection du mois de juillet... à ceci près qu'au lieu de blablater à propos d'un seul film, c'est une véritable orgie de propositions ciné que l'on vous offre ici.

Sorties salles, direct-to-VOD, projos de festival ou DVD en imports, on a pioché un peu partout.

World War Série Z

Alors, vous l'avez vu le film avec Brad Pitt, beaucoup de zombies et zéro goutte de sang? Le film est pas mal, certes, surtout connaissant sa houleuse production, mais tout de même, sa classification tout-public est plus que frustrante pour un tel film de genre.

Les spectateurs refroidis par ce niveau de violence graphique digne de Scènes de ménage pourront bientôt se rabattre sur le foutrement plus coriace Zombie Hunter –financé en partie via Kickstarter– qui propose pêle-mêle: des morts-vivants déchiquetés, des strip-teaseuses, des bolides vrombissant et Danny Trejo entre deux Machete grimé pour l'occasion en curé badass. Remarquons la présence dans le film d'un tueur à la tronçonneuse, ce qui me permet de glisser ici que Texas Chainsaw 3D sort enfin en France le 31 juillet.

Pour découvrir avant tout le monde Zombie Hunter, il vous faudra traîner du côté du prestigieux festival Fantasia à Montréal qui en proposera la première mondiale le 26 juillet, donc avis aux chanceux cinéphages québécois. En attendant, voici son trailer bien trash:

La tournée des ex (vivantes et mortes)

Sans transition, parlons désormais de distribution en ligne de ces films indépendants privés de sorties cinéma. Ou plutôt laissons parler le site Films de Lovers qui a sorti un intéressant billet sur le sujet, grâce auquel on a réalisé que la comédie romantique américaine Some girl(s) était le premier long métrage à se rendre disponible à la fin du mois de juin sur la plateforme Vimeo On Demand.

Cette partie payante/VOD du célèbre site de partage vidéo avait été lancée en mars dernier, et elle permet moyennant quelques dollars de streamer un film depuis n'importe où dans le monde –fini la géo-restriction relou, du moins si les producteurs et réalisateurs en font la demande. Et c'est le cas pour Some Girl(s), visible pendant une semaine pour 5 dollars soit 3,9 euros, qui raconte les retrouvailles entre un jeune mec paumé et ses ex-petites copines, avec au casting des têtes connues comme Adam Brody (les séries Newport Beach, House of Lies), Kristen Bell (Veronica Mars), Jennifer Morrison (How I Met Your Mother, House) ou encore Emily Watson (Breaking the Waves).

En voici la gentillette bande-annonce:

Toujours sur Vimeo on Demand mais à un prix légèrement supérieur (6,99 dollars soit 5,45 euros pour 24 heures de stream), les amateurs de frissons nordiques pourront découvrir le film d'horreur suédois Marianne, encensé par la critique mondiale et diffusé l'an dernier au festival français Mauvais Genre, à Tours. On retrouve au casting de cette ghost story ce bon vieux Peter Stormare (The Big Lebowski, Prison Break) dont on avait carrément oublié l'origine scandinave.

Eco-terrorismen, police indienne et ping-pong

Et là, je vous vois venir: c'est bien beau de parler de films dispos en VOD, mais quid des sorties salles prévues pour juillet? Suffisait de demander. Pas plus tard que cette semaine est ainsi sorti dans une poignée de salles (9 villes françaises...) le thriller The East, avec la craquante Ellen Page qui nous revient en éco-activiste dont le groupe est infiltré par une ex-agente du FBI chargée d'enquêter sur ces trolls bouffeurs de tofu:

Pas assez original pour vous, digne d'une soirée vidéo à la maison, vous préférez du lourd, du fat made in India, du 2h45 de cascades improbables dans la tronche? J'ai ça en stock avec Singam 2, suite d'un Singam 1 qu'on a évidemment raté, et qui vient de sortir dans sept villes françaises. A en juger par la bande-annonce totalement WTF que voici, c'est peu dire qu'on a les boules de ne pas vivre dans une des agglomérations distribuant cette perle:

Et là, je vous voir encore venir, chauvins que vous êtes: «Oui mais la France dans tout ça?»

Et bien le cinéma français nous proposera fin juillet, sans doute dans une combinaison de salles rachitique, un film intitulé Peut-être qu'on n'a pas le même humour, titre fabuleux en soi mais pas autant que le pitch officiel, que je vous livre tel quel:

«Alors que Théo fait cuire un gâteau par la seule chaleur du soleil, Stéphane, son collègue, arrive après une dure matinée. A une heure d’une éclipse fulgurante, ils décident d’entamer une partie de ping-pong...»

Le film sort le 31 juillet, soit en concurrence frontale des Schtroumpfs 2 qu'il est bien parti pour laminer au box-office à en juger par sa bande-annonce:

Le LOL américain / The American MDR

Ce vendredi sort aux Etats-Unis (en salles et en VOD, pas forcément légalement accessible au territoire français pour le coup...) la comédie Dealin' with idiots, réalisée, écrite et jouée par l'immense Jeff Garlin, aka Jeff l'impresario de Larry David dans la série Curb Your Enthusiasm.

Jeff incarne un père de famille comédien qui souhaite s'inspirer des parents d'élèves du club de baseball de son fils pour son prochain film. Le casting promet aux amateurs d'humour américain un bon moment puisqu'on y retrouve Bob Odenkirk (Breaking Bad), Richard Kind (Spin City), Fred Willard (Modern Family), mais également Timothy Olyphant et Gina Gershon. Et voici le trailer:

Dans le genre «casting de rigolos», on pourra aussi jeter un oeil à la comédie Coffee Town qui marque la toute première incursion du site College Humor dans la production de long métrage sorti cette semaine en VOD outre-Atlantique (mais hélas en mode géolocalisé, contrairement aux exemples Vimeo on Demand cités plus tôt). Les sites web virant boîtes de prod, voilà une tendance forte outre-Atlantique que j'évoquais récemment dans un papier au sujet du site de fanboys Latino Review et qui existe déjà en France à un niveau modeste. 

Pour revenir à Coffee Town et à son histoire de branleurs réunis dans un sous-Starbuck, les fans des jouissives séries Parks and Recreations, It's Always Sunny in Philadelphia ou encore Easbourne & Down devraient reconnaître des têtes familières dans cette bande-annonce:

Rimjobs

Soyons clairs, l'équation Guillermo del Toro + robots géants + des rescapés de Sons of Anarchy, The Wire et It's always sunny in Philadelphia au casting ne peut qu'être alléchante, donc pas la peine de s'éterniser sur la bombe Pacific Rim qui sortira le 17 juillet sur nos terres, et dont voici la dernière bande-annonce bien bourrine:

On ne peut par contre que féliciter nos filous préférés de The Asylum, reponsables de fleurons tels The Terminators, Snakes on a train, Transmorphers et autre Titanic II, qui viennent de dégainer leur Atlantic Rim à l'allure forcément moins appétissante. Mais comme toujours, c'est l'effort (et l'impayable roublardise opportuniste) qu'il convient de saluer:

On vous laisse digérer tout ça et on se retrouve le moins prochain pour une nouvelle fournée du même acabit. 

Alexandre Hervaud

Alexandre Hervaud
Alexandre Hervaud (231 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte