Culture / Culture

Une pétition pour changer le titre de «Monstres Academy»

Temps de lecture : 2 min

L'affiche américaine et l'affiche française de «Monstres Academy», via Pardon My Titres
L'affiche américaine et l'affiche française de «Monstres Academy», via Pardon My Titres

Le dernier dessin animé de Pixar s'intitulait Monsters University pour sa sortie américaine fin juin, et Monstres Academy pour sa sortie française, le 10 juillet. Une adaptation de titre qui n'a pas plu à Campus Communication, une agence de communication des universités et organismes de recherche, qui s'attriste que «l'appellation française de ce film ait évincé le mot "université"»[1].

L'agence a lancé une pétition contre ce qu'elle estime être un symbole de «la faiblesse de la représentation culturelle de l'université au cinéma», et réclame que le titre de la sortie DVD et VOD du film intègre le mot «université». La pétition a été relayée sur Facebook par la Conférence des présidents d'université et l'université d'Avignon, et compte pour l'instant 63 signataires.

Manuel Canévet, directeur associé de l'agence, affirme au Figaro que le titre est symbolique d'une habitude bien française «de snober l'université, comme si c'était quelque chose d'honteux». Il déplore que le film de campus n'existe pas en France, alors que c'est un genre à part entière aux Etats-Unis par exemple.

Il dit au Figaro imaginer «une réunion où le terme a été privilégié car il rime avec le nom du premier volet, Monster & Cie, et parce qu'il renvoie à un lieu commun, quelque chose d'assez général».

En fait, ce titre s'inscrit avant tout dans une tradition nationale d'adaptation des titres de films. Les équipes de marketing de nos distributeurs aiment donner un nouveau titre en anglais à des films américains lors de leur sortie ici.

On l'avait évoqué dans un article sur le retitrage, on en avait reparlé au moment de la sortie de Happiness TherapySilver Linings Playbook aux Etats-Unis[2].

Monstres Academy fait ainsi partie d'une série de films en «Academy»: Not Another Teen Movie est devenu Sex Academy en 2001, suivi par Rock Academy (School of Rock), Surf Academy (Surf School), Basket Academy (Rebound)... En remontant jusqu'à 1989, on trouve même déjà Zombie Academy (Night Life)! Sans compter la popularisation de la formule français par les huit saisons de la Star Academy.

Les titres de films pour enfants sont souvent traduits en France, même si on compte de célèbres exceptions, comme Toy Story ou Cars. Monstres Academy a écopé d'un titre mi-français mi-anglais, facilement compréhensible ou reconnaissable par les parents et les enfants.

C.D.

[1] Note de l'édition: doit-on s'attrister du fait que Campus Communication ait choisi une appellation à la tournure si anglo-saxonne?

[2] NDLR: Je suis au passage suffisamment obsédée par le sujet pour avoir co-créé un blog consacré aux adaptations de titres de film en anglais

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

«Fairytale of New York», la chanson de Noël débauchée qui fait chanter à l'unisson le Royaume-Uni

«Fairytale of New York», la chanson de Noël débauchée qui fait chanter à l'unisson le Royaume-Uni

S'il a fallu plus de deux ans pour écrire «Fairytale of New York», quelques jours ont suffi pour que le titre des Pogues devienne l'hymne de Noël des pubs britanniques.

Cinq films pour celles et ceux que la magie de Noël indiffère ou exaspère

Cinq films pour celles et ceux que la magie de Noël indiffère ou exaspère

Allergiques aux traditions, aux réunions de famille ou aux sapins, il y a forcément un film pour vous.

Les réseaux sociaux ou l'irrésistible ascension du troll

Les réseaux sociaux ou l'irrésistible ascension du troll

[BLOG, You will never hate alone] Aujourd'hui le hater a des désirs d'universalité. Il règne sur tout. Et de lui échapper va devenir de plus en plus compliqué.

Newsletters