CultureCulture

Viré de Nirvana et Soundgarden, il devient héros de guerre: le fabuleux destin de Jason Everman

Margaux Leridon, mis à jour le 03.07.2013 à 15 h 20

Guitariste virtuose viré à la fois par Nirvana et Soundgarden, Jason Everman est devenu un héros de guerre. Le New York Times raconte son histoire.

Petit, Jason reste obstinément mutique sur le divan de son psy, mais manifeste une grande curiosité pour sa collection de guitare. A la fin de ses études, il intègre ce que tout le monde prend pour un groupe de grunge lambda au nom ridicule: Nirvana.

Jason est performant sur scène comme en studio, mais son absence totale de capacité à communiquer avec les autres entraîne l’interruption brutale d’une tournée, et son renvoi du groupe. Même scénario avec Soundgarden quelques mois plus tard.

A 26 ans, il réalise qu’il ne peut pas rester toute sa vie le mec qui s’est fait virer de Nirvana et Soundgarden.

«J’avais joué dans les groupes les plus cools. Je me suis demandé quel serait le truc le moins cool que je pourrais faire.»

Alors, il s’engage dans l’armée. Amérique latine, Afghanistan, Irak… les missions s’enchaînent, et les médailles avec elles. Lorsqu’il quitte l'armée en 2006 pour postuler à l’université de Columbia, c’est le Général McChrystal qui écrit une lettre de recommandation à l’ex-future star du rock. Aujourd'hui il est, à 45 ans, diplômé de philosophie.

Margaux Leridon
Margaux Leridon (80 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte