Culture / Culture

Viré de Nirvana et Soundgarden, il devient héros de guerre: le fabuleux destin de Jason Everman

Temps de lecture : 2 min

Guitariste virtuose viré à la fois par Nirvana et Soundgarden, Jason Everman est devenu un héros de guerre. Le New York Times raconte son histoire.

Petit, Jason reste obstinément mutique sur le divan de son psy, mais manifeste une grande curiosité pour sa collection de guitare. A la fin de ses études, il intègre ce que tout le monde prend pour un groupe de grunge lambda au nom ridicule: Nirvana.

Jason est performant sur scène comme en studio, mais son absence totale de capacité à communiquer avec les autres entraîne l’interruption brutale d’une tournée, et son renvoi du groupe. Même scénario avec Soundgarden quelques mois plus tard.

A 26 ans, il réalise qu’il ne peut pas rester toute sa vie le mec qui s’est fait virer de Nirvana et Soundgarden.

«J’avais joué dans les groupes les plus cools. Je me suis demandé quel serait le truc le moins cool que je pourrais faire.»

Alors, il s’engage dans l’armée. Amérique latine, Afghanistan, Irak… les missions s’enchaînent, et les médailles avec elles. Lorsqu’il quitte l'armée en 2006 pour postuler à l’université de Columbia, c’est le Général McChrystal qui écrit une lettre de recommandation à l’ex-future star du rock. Aujourd'hui il est, à 45 ans, diplômé de philosophie.

Margaux Leridon

Newsletters

Silence, on mange!

Silence, on mange!

Le cinéma français n’aime rien tant que casser la croûte. À tel point que la cuisine et la gastronomie sont devenues un élément central de ses chefs-d’œuvre. Ou de ses navets.

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

«La Fête des Mères», mais pas celle de l'engagement politique

Le gentil film-catalogue de Marie-Castille Mention-Schaar, qui sort opportunément à quatre jours de la fête des mères, évite avec souplesse toute forme de prise de position politique.

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

Twin Peaks, le retour: la plus grande série du monde, du cosmos et de l'univers tout entier

[BLOG You Will Never Hate Alone] Je n'attendais rien des nouveaux épisodes de la série culte et j'étais un âne de penser de la sorte.

Newsletters