CultureCulture

La carte des pays obsédés par les zombies

Florian Reynaud, mis à jour le 03.07.2013 à 15 h 29

Image du film «Zombieland»

Image du film «Zombieland»

Le zombie est un sujet sérieux. A tel point que de nombreuses études se sont penchées sur le cas de ces morts-vivants avides de chair fraîche ou de cervelle selon le film de référence. Il est populaire, il fait peur ou fascine, mais le phénomène n'est pas vraiment mondial. C'est du moins ce qu'on peut tirer de l'étude de deux chercheurs américains et un britannique de l'Oxford Internet Institute et de l'université du Kentucky, rapportée par The Atlantic.

Il s'agit pour les chercheurs d'observer les références au bestiaire favori de George A. Romero sur le Geoweb. Le Geoweb, c'est l'ensemble des contenus géolocalisés générés par les internautes. Ici, Mark Graham, Taylor Shelton et Matthew Zook ont tenté d'analyser le Geoweb qui se référait aux zombies. L'idée: voir comment l'intérêt pour le zombie est partagé géographiquement.

«Afin de mesurer la prévalence des zombies sur Internet, nous avons d'abord cartographié les références au mot-clé “zombies” pour visualiser géographiquement les contenus zombie sur le geoweb. Par la suite, nous avons cartographié les références à une série d'objets associés aux zombies: les objets utilisés pour les tuer.»

Les premiers résultats sont frappants. Les contenus sont tous concentrés dans le monde anglo-saxon, en Europe de l'Ouest, au Japon et en Australie. En Afrique, les contenus référencés sont dérisoires. Les chercheurs s'appuient sur d'anciens travaux et imputent cette distribution inégale aux facteurs économiques et à la facilité d'accès à Internet. Ils expliquent:

«La majeure partie du globe est exclue des processus et pratiques de partage et de production de l'information, et les contenus sont concentrés dans un nombre réduit de lieux, plutôt que distribués équitablement dans l'espace.»

La deuxième étape se concentre sur l'Europe et porte sur les noms d'armes généralement associées aux zombies dans la littérature ou le cinéma. Ainsi, AK-47, lance-flammes, pied-de-biche, machette ou encore fusil à canon scié (ou shotgun) sont les armes choisies par les chercheurs pour les tests. Le but: déterminer quelles armes seraient utilisées en cas d'attaque zombie.

Les citoyens, préparés au pire par des centaines de bandes dessinées et de films devraient lutter efficacement. Selon la carte établie par les chercheurs, les Britanniques auraient une très large préférence pour le fusil à canon scié, alors que les pays de l'Est se tourneraient vers l'AK-47.

En France en revanche, la machette est légèrement en tête, suivie par l'AK-47, le fusil à canon scié et enfin le pied-de-biche.

Le lance-flamme, lui, n'est pas très populaire en Europe. On peut objecter que cette recherche a été faite sur des mots-clés anglais (shotgun, crowbar, flamethrower...). Mis à part le terme shotgun plus ou moins répandu dans les films et les jeux vidéo, les résultats ne sont guère fiables.  

Florian Reynaud
Florian Reynaud (87 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte