Science & santéCulture

«Game of Thrones»: L'hiver vient... mais d'où? se demandent les scientifiques

Florian Reynaud, mis à jour le 17.06.2013 à 17 h 47

Game of Thrones (HBO)

Game of Thrones (HBO)

Winter is coming. Personne ne sait quel mal touche Westeros, région de la série HBO Game of Thrones. La célèbre réplique fait référence à des saisons complètement déréglées. Entre deux intrigues politiques et assassinats sanglants, les protagonistes de la série s'inquiètent de l'arrivée d'un hiver long et froid. Un hiver qui peut durer une génération comme 6 mois, précédé d'un été d'une longueur tout aussi variable.

Des étudiants en physique et en astronomie de l'université Johns-Hopkins dans le Maryland ont publié leurs travaux sur ce fameux hiver, rapporte le Daily Dot. La revue dans laquelle ils ont publié, The Oldown Journal of Evil Omens («le journal de mauvaise augure»), n'existe pas et le ton est très peu scientifique:

«Le cœur vaillant, nous arrivons à la conclusion que nos tentatives de fournir au bon peuple de Westeros des prévisions météorologiques viables sont un échec. […] Cette recherche nous a pris notre prétendu temps libre, une quantité obscène de café et de médiocres cogitations.»

L'article épluche les causes possibles de ces saisons aussi étranges. La pollution semble peu probable, ni même l'orbite excentrée. Finalement, seule une des causes semble correspondre:

«4. La magie

Oui, ça doit être ça.»

En avril, le site Mother Jones se demandait si le changement climatique pouvait amener à ce genre de dérèglements climatiques. Interrogée à propos de la série, Jennifer Francis, climatologue à l'université Rutgers, déclare ne pas la regarder, mais tient à nous rassurer:

«Il y aura toujours un été et un hiver, en revanche les saisons de transition comme le printemps et l'automne ne seront peut-être pas aussi graduelles. Il pourrait y avoir une tendance à aller directement du froid au très chaud.»

Les scientifiques et les fans s'intéressent depuis longtemps aux théories autour du climat de la série, de Reddit à iO9 qui a proposé plusieurs hypothèses. Il existerait plusieurs moyens d'arriver à la situation de Westeros. Certaines théories sont réfutées par les étudiants en physique de l'université Johns-Hopkins.

  • L'axe de rotation de la planète est extrêmement stable, si ce n'était le cas, au moindre décalage l'exposition des différentes faces du globe au soleil en serait bouleversée, et les saisons avec.
  • La distance du soleil déterminant également les saisons, si l'orbite de la Terre venait à changer et être trop éloignée du soleil, alors des hivers plus longs en découleraient.
  • Enfin, les courants, les océans et les vents, et l'influence du changement climatique pourraient également aboutir dans certaines hypothèses à une nouvelle ère glaciaire, bien plus effrayante qu'un hiver de 15 ans. 

Au final, ce n'est pas chez nous que l'hiver vient, du moins pas avant la saison n°132.456.180.624 de Game of Thrones.

Florian Reynaud
Florian Reynaud (87 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte