CultureCulture

Habillons les Grecs antiques en hipsters

Cécile Schilis-Gallego, mis à jour le 17.06.2013 à 18 h 54

Photo: Leo Caillat. Retouche: Alexis Persani.

Photo: Leo Caillat. Retouche: Alexis Persani.

Les hipsters font encore parler d'eux. Le designer français Alexis Persani a imaginé à quoi ressembleraient des statues grecques antiques habillées avec des vêtements d'aujourd'hui (ou plutôt d'hier, puisque les hipsters ne portent pas les vêtements d'aujourd'hui). Le résultat est plutôt surprenant: 

Dans une vidéo, on peut voir comment il a procédé à partir des photos de Léo Caillard:

Pour voir la série de photos dans son intégalité, cliquez ici

Cette série ne va que conforter ceux qui pensent que les hipsters ont toujours existé, comme l'expliquait le site Crave Online

«L'histoire des hipsters commence à l'ère paléolithique, quand le premier homme a dessiné sur les murs des cavernes. Cet homme n'était pas un hipster. Son ami Chad, qui a dit que tout ça n'était que des bêtises mainstream, l'était, lui.»

Plus sérieusement, des rayons ultraviolets avaient révélé en 2010 que les statues grecques, loin d'être tout en blanc telles que nous les connaissons aujourd'hui, étaient en réalité très colorées. L'archéologiste allemand Vinzenz Brinkmann avait d'ailleurs entrepris de représenter à quoi ressemblaient les statues dans leur conception d'origine. Par comparaison, les statues hipster n'ont pas l'air si farfelues.

Cécile Schilis-Gallego
Cécile Schilis-Gallego (105 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte