CultureCulture

Si Ulysse et les autres personnages de l'Odyssée avaient été sur Facebook ou Twitter

Jean-Laurent Cassely, mis à jour le 14.06.2013 à 11 h 49

Ulysse et les Sirènes. Détail d'un stamnos attique à figures rouges du Peintre de la Sirène (vase éponyme), vers 480-470 av. J.-C. Provenance : Vulci / British Museum via Wikimedia Commons

Ulysse et les Sirènes. Détail d'un stamnos attique à figures rouges du Peintre de la Sirène (vase éponyme), vers 480-470 av. J.-C. Provenance : Vulci / British Museum via Wikimedia Commons

Ulysse et les personnages de l’Odyssée d’Homère utilisaient peu les réseaux sociaux numériques, mais Pedro J. Miranda, chercheur à la Federal Technological University de Paraná au Brésil, s’est demandé à quoi pourrait ressembler leur réseau s’ils avaient été à l'époque inscrits sur Facebook ou Twitter.

Le professeur et ses étudiants ont construit la représentation graphique du réseau social (le sociogramme) des 342 personnages de l’Odyssée et des relations entre eux, relate la MIT Technology review. Leur conclusion est que ce réseau présente de remarquables similitudes avec les réseaux existants sur Facebook et Twitter.

Depuis les travaux pionniers en psychologie sociale de Stanley Milgram dans les années 1960 sur les six degrés de séparation, les chercheurs reconstituent et visualisent les réseaux d’interconnaissances d’un groupe de personnes réelles, mais aussi de héros de fiction. Et ce qui fascine les chercheurs, poursuit la MIT Technology review, c’est que les propriétés générales des réseaux sociaux ne varient pas beaucoup entre elles.

Pedro J. Miranda et son équipe précisent dans le résumé de l’article présentant leurs résultats que «pour tester la possibilité que ce réseau social soit réel, nous avons retiré des personnages mythologiques qui pourraient donner un aspect fictionnel au réseau». On suppose qu’a priori les sirènes, le cyclope et les dieux n’ont pas trouvé place dans le graphique réalisé.

Les sociogrammes, ces diagrammes qui représentent les liens sociaux entre plusieurs personnes, ont la particularité de ressembler à un «small world», un petit monde d’interconnaissances dans lequel en partant d’un individu du réseau, on atteint un autre individu en empruntant un petit nombre d’intermédiaires (ou de degrés de séparation). C’est le cas de la plupart des réseaux et, donc, des personnages de fiction du poème antique.

Et si c’est important, c’est parce que ce travail révèle que l’histoire est fondée sur certains faits ou en tout cas sur certaines relations réelles, et que certains des personnages d’Homère ont peut-être vraiment existé... Des travaux archéologiques ont déjà montré que certains événements de L’Odyssée d’Ulysse s’étaient probablement déroulés.

Le champ de l'analyse des réseaux appliquée à la fiction, qui consiste à réaliser des graphes de réseaux de personnages, est en pleine expansion. D’autres chercheurs se sont penchés en 2012 sur l’histoire anglaise Beowulf et sur le poème irlandais Tain Bo Cuailnge. Les chercheurs ont ensuite comparé ces réseaux sociaux antiques et mythiques à ceux de Facebook et ont trouvé des similitudes de structures.

Jean-Laurent Cassely
Jean-Laurent Cassely (990 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte